Portrait: Les luminaires surcyclés de Studio Botté

Le surcyclage

Philippe Charlebois-Gomez est le fondateur, designer et fabricant principal de studio botté. À travers son entreprise, Philippe souhaite promouvoir une source de matière dévalorisée tout en offrant un produit design. Plus qu’un simple éclairage, ses luminaires sont des objets chargés d’histoires. D’ailleurs, il crée ses objets uniquement sur commande grâce au « surcyclage ». Il s’agit d’un processus qui mise sur le design et la créativité pour donner une nouvelle valeur à des objets d’origine souvent désuets.

Botte-Luminaire-MD-September19

« L’idée de participer à la décroissance du gaspillage nous motive au quotidien », dit Philippe. Il y a un désir de retisser les liens perdus avec l’environnement. Cependant, on garde un œil ouvert pour récupérer toutes les pièces qui seront utiles pour la production. Par exemple des lampes de table et de sol,  des plafonniers ou encore des ventilateurs.

Botte-MD-September19

La plupart de leurs collectes de matériaux se font à vélo dans les rues de Montréal et les stocks s’adaptent aux saisons. « La production est partie intégrante de la création, et vice-versa. Toutes les créations commencent au moment où nous récupérons la matière et où elle nous parle, la traduction de cette conversation se fait voir dans la production. »

Philippe invite donc ceux qui souhaitent participer à la récolte de matériaux réutilisables à contacter le studio. Enfin, pour les curieux de la réutilisation, de la récupération et du design, « chaque geste est un pas vers un avenir rempli de sens ».

170 Jean-Talon O Montréal, Québec H2R 2X4

Auteur:
Sandra Ata
Photographe:
Maxime Desbiens
Source:
Maison et Demeure septembre 2019
Mots-clics: