top-imagesarticlemd-wall-organizer-450x380.jpg

Projet à faire soi-même : vide-poches mural moderne

Adieu le fouillis ! Rangez vos clés, vos lunettes de soleil et votre courrier dans un endroit facilement accessible dès qu’on rentre dans la maison. Si le vide-poches est une solution pratique, ceux qu’on retrouve en magasin sont parfois coûteux ou trop gentillets pour un vestiaire moderne. Voici une version personnalisée d’un panneau galerie en bouleau et balsa (en vente dans les magasins d’art et d’artisanat). Choisissez des feuilles de balsa assez épaisses pour supporter le poids des papiers et des téléphones, mais suffisamment minces pour être faciles à couper. Celles-ci font 0,6 cm d’épaisseur.

Outils et matériaux

  • Panneau galerie en bouleau
  • Feuilles de balsa
  • Tapis de coupe
  • Couteau universel
  • Règle
  • Papier abrasif
  • Colle à bois
  • Poignées
  • Peinture
  • Vis à œillet
  • Fil à tableau

1. Rassembler le matériel et déterminer la grosseur des boîtes 
Prenez un panneau galerie en bois pour faire la base de votre vide-poches et déterminez la grosseur des boîtes que vous y fixerez. (Les nôtres allaient de 5 cm sur 28 cm sur 5 cm de profondeur pour le courrier à 10 cm de côté sur 2,5 cm de profondeur pour un téléphone. Les articles comme les lunettes de soleil, le courrier ou le maquillage nécessitent une boîte plus profonde que les téléphones et les blocs-notes.)

2. Couper le balsa
Dans l’exemple, nous avons utilisé deux feuilles de balsa, l’une mesurant 10 cm sur 91 cm et l’autre 2,5 cm sur 91 cm. On a coupé le devant de toutes les boîtes, et les côtés et le dessous des boîtes plus profondes dans le panneau de 10 cm, et taillé des bandes pour les côtés et le dessous des boîtes moins profondes dans le panneau de 2,5 cm. Posez le balsa sur un tapis de coupe ou une autre surface protectrice et utilisez un couteau universel et une règle pour couper chaque pièce aux dimensiarticls voulues.

3. Coller le balsa pour assembler les boîtes 
Si les bords découpés sont rugueux, poncez- les légèrement. Utilisez une colle forte ou à bois et assemblez les quatre morceaux de balsa pour former chaque boîte. (Collez les côtés et le dessous de chaque boîte derrière le morceau du devant, tel qu’illustré, afin que les bords ne soient pas visibles.) Laissez sécher au moins une heure.

4. Peindre les boîtes et les poignées
Lorsque la colle est sèche, appliquez une couche de peinture sur les boîtes et les poignées. On a peint trois des boîtes et une poignée d’un jaune vif pour qu’elles s’agencent avec les crochets et le tissu du banc du vestiaire et laissé les autres au naturel pour un look moderne, mais vous pouvez choisir n’importe quelle couleur gaie et invitante. Laissez la peinture sécher quelques heures.

5. Placer et fixer les éléments
Disposez les boîtes et les poignées sur le panneau de bouleau, ainsi que tous les accessoires, comme un carreau de liège, un petit miroir ou une pince métallique. Laissez assez d’espace autour de chaque élément pour en faciliter l’utilisation. Fixez tous les éléments au panneau avec de la colle forte ou à bois.

6. Attacher le fil et suspendre le vide-poches
Laissez la colle sécher au moins une heure. Fixez une vis à œillet de chaque côté derrière le panneau, à un tiers de la hauteur, et tendez un fil à tableau entre les deux. Suspendez le panneau et admirez votre œuvre !

 

Photographe:
Donna Griffith
Produits:
Panneau de bouleau, DeSerres; poignées en bois, Lee Valley chez Palladio; couleur des boîtes et des poignées, Citron (74), Farrow & Ball chez Ramacieri Soligo ; architecture, Atelier Kastelic Buffey.
Mots-clics: