Un séjour à Chicago

Les longs week-ends sont parfaits pour des escapades. Chicago était sur ma liste depuis belle lurette et nous avons (enfin) décidé de troquer l’habituel New York pour la Windy City

Après un trajet en voiture, qui s’est avéré être beaucoup plus long que nous l’avions prévu (16 heures de route pour être précise), nous y avons finalement mis les pieds.

Chicago est une ville magnifique; une ville nouvelle qui, depuis la fin du 19e siècle, n’a pas lésiné sur l’urbanisme, la culture et l’architecture. Les grands noms comme Mies Van der Rohe et Frank Lloyd Wright ont signé plusieurs bâtiments, au grand bonheur des citoyens et des touristes, offrant un paysage qui fait aujourd’hui partie du patrimoine de la ville. Pendant près d’un siècle, Chicago a été le foyer de la modernité et l’occasion, pour les grands architectes du monde, de diffuser les différents courants modernistes et postmodernistes. Aujourd’hui, c’est plutôt l’originalité que l’ancienneté des édifices qui offrent à la ville sa personnalité.

Bornée par le lac Michigan et traversée par deux rivières, Chicago est l’heureux mélange entre la vie urbaine, la vie de quartier et… la plage!

Voici quelques clichés pris au cours de mon séjour.

Flamingo est le nom que l’artiste américain Alexander Calder a donné à son œuvre abstraite : une sculpture faite d’acier peint d’un rouge saturé. Juxtaposé à l’acier noir mat du Kluczynski Federal Building du célèbre Ludwig Mies Van der Rohe, le duo forme un contraste audacieux, mais fidèle au décor de la ville.

Un incontournable de tous séjours dans la ville de Chicago. Anish Kapoor est l’artiste qui signe cette sculpture qu’on surnomme The Bean (Le Haricot) en raison de sa forme. Située au cœur du Millenium Park, l’œuvre achevée en 2006 s’inspire du mercure liquide. Son revêtement extérieur poli déforme le panorama urbain et offre un jeu de proportions des plus intéressants.

Le Pavillon Jay Pritzer, conçu par l’architecte Frank Gehry, est une autre figure emblématique du Millenium Park, à l’image de son auteur. Sa vocation est celle d’un amphithéâtre offrant près de 4000 places assises et plus de 7000 places sur le terrain extérieur. La forme contemporaine est le résultat d’un assemblage de courbes en acier inoxydable favorisant entre autres l’acoustique lors d’évènements musicaux.

La rivière Chicago qui traverse la ville est ornée d’édifices signés des plus grands architectes du 20e siècle. Le duo d’immeubles en béton Marina City I et II, dont la forme ressemble à un épi de maïs, est le parfait exemple du contraste de l’architecture moderne et contemporain retrouvé un peu partout dans la ville.

La Deep Dish Pizza est à Chicago ce que la poutine est à Montréal. Inventée au début des années 1940, elle est devenue une tradition culinaire de la ville américaine. Giordano’s est l’un des plus populaires restaurants à la servir, ce, depuis bientôt 40 ans. Un repas plus savoureux qu’équilibré, mais bon, une fois n’est pas coutume…

Lake Point Tower est un gratte-ciel résidentiel situé en bordure du lac Michigan. Immeuble emblématique de Chicago, ces trois ailes curvilinéaires et son mur rideau en verre teinté sont les caractéristiques typiques d’un édifice construit à l’époque moderniste. Une icône du paysage urbain qui prouve une fois de plus que Chicago est une destination de choix pour tous les amoureux de design et d’architecture.

Photos :
1 à 6. Sarah-Jane Miville Deschênes