Le designer Tommy Smythe partage ses meilleurs trucs pour acheter des œuvres d’art  

Le designer Tommy Smythe partage ses meilleurs trucs pour acheter des œuvres d’art originales dont vous ne vous lasserez pas. 

Tommy Smythe portraitEn matière d’art, on me demande souvent « par où commencer ? ». En guise de réponse, je conseille souvent d’assister à des enchères-bénéfice. Certes, le milieu de l’art est intimidant, mais l’immersion et la fréquentation sont les meilleurs moyens de révéler vos propres goûts et intérêts. C’est pourquoi les enchères-bénéfice sont le point de départ idéal. Elles sont en général bien organisées par des bénévoles d’organismes fiables et spécialisés. Vous pouvez miser sur des œuvres originales — à bon prix — pour une bonne cause (le reçu fiscal est la cerise sur le gâteau). Bref, tout le monde y gagne.

Que vous aimiez l’ambiance des enchères à la criée ou l’intimité des enchères silencieuses, il existe sûrement des ventes d’art intéressantes près de chez vous au moins une fois par an. Un de mes organismes préférés à Toronto est SNAP. Sa vente actuelle porte exclusivement sur des photographies, et les bénéfices vont à ACT, le comité sida de Toronto. Je n’achète pas toujours une œuvre, mais j’aime l’idée de pouvoir découvrir des artistes émergents. J’apprends quelque chose chaque fois, et le tout est accompagné d’un buffet, de boissons et d’une ambiance de générosité.

Lorsque vous assistez à un de ces événements pour une bonne cause, on vous offre un verre de vin pour vous remercier. Tout à coup, votre peur de plonger se dissipe et vous pourriez rentrer à la maison avec une œuvre originale qui a de la valeur et une histoire. C’est ce que j’appelle de l’art avec cœur… ce qui est d’ailleurs le nom de la vente aux enchères annuelle de l’hôpital Casey House à Toronto. Vous voyez ? J’adore aider mon prochain.

trucs pour acheter des œuvres d'art

Dans la maison ancienne que mon conjoint, Patrick, et moi louons depuis quelques années, les murs sont imparfaits. Les œuvres que nous collectionnons depuis des décennies nous rappellent notre histoire et rehaussent cet espace. Avec tout le temps que nous passons dans les couloirs à aller et venir entre les pièces, je pense qu’ils devraient recevoir la même attention qu’un salon ou une chambre. Beaucoup de nos tableaux ont été acquis lors d’enchères- bénéfice, où nous avons découvert des artistes et des galeries de tout le pays. Et si vous ne remportez pas l’enchère convoitée, la suivante sera peut-être la bonne !

trucs pour acheter des œuvres d'art

J’avais repéré une pièce incroyable de la collection Out of Time d’Anna Church dans une enchère-bénéfice de SNAP en 2015. Je ne l’ai pas achetée… et je l’ai toujours regretté. Aussi ai-je été ravi de tomber sur une œuvre de cette série chez Te Aro, un café de Toronto. J’adore son esprit et sa présentation (l’ovale !). Le rose fluo dans les rebords intérieurs du cadre crée un halo chaleureux et est un contrepoids audacieux à la facture traditionnelle du tableau. Je fréquente régulièrement ce café et j’en ressors toujours énergisé. Est-ce dû au cappuccino ou à l’art ? Sûrement aux deux.

Auteur:
Tommy Smythe
Photographe:
Alex Lukey (Tommy & couloir); Lauren Phillips via Instagram (la collection Out of Time d'Anna Church).
Source:
Maison & Demeure mars 2018
Mots-clics: