Recette : gnocchis aux pommes de terre

[rate]

Légers, parfaitement équilibrés et sans gluten.

Ingrédients

600 g de pommes de terre Russet de grosseur moyenne (2 1/2 pommes de terre de 12 cm de longueur)
85 ml (1/3 tasse) de farine d’amarante
190 ml (3/4 tasse) de farine de riz blanc
65 ml (1/4 tasse) de farine de tapioca
2 ml (1/2 c. à thé) de sel
5 ml (1 c. à thé) de gomme de xanthane
1 œuf

Instructions Portions:  6

Étape 1 : Préchauffer le four à 400 °F (200 °C).

Étape 2 : Avec une fourchette, piquer les pommes de terre à plusieurs reprises. Déposer les pommes de terre sur une plaque de cuisson. Mettre la plaque de cuisson au centre du four sur la grille du haut. Cuire les pommes de terre envi- ron une heure (vérifier la cuisson en insérant la pointe d’un petit couteau au centre de la pomme de terre ; si la chair de la pomme de terre offre de la résistance, elle n’est pas assez cuite).

Étape 3 : Retirer les pommes de terre, les fendre au milieu avec un couteau et les laisser refroidir.

Étape 4 : Dans un saladier, mélanger les farines, le sel et la gomme de xanthane.

Étape 5 : Peler les pommes de terre. Dans un grand bol, réduire la chair des pommes de terre en une purée lisse avec un pilon ou une four- chette. Si la purée contient des grumeaux, les écraser avec une fourchette. Ajouter ensuite l’œuf, puis intégrer graduellement les farines. Mélanger avec une fourchette jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.

Étape 6 : Sur une surface farinée avec de la farine de riz, pétrir doucement la pâte à gnocchis avec les mains jusqu’à ce qu’elle devienne souple. Si la pâte semble trop mouillée, ajouter de la farine de riz. Si elle est trop friable, ajouter un peu de gomme de xanthane (une pincée à la fois) et travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle soit assez souple, mais encore ferme.

Étape 7 : Façonner un gnocchi avec environ 2 ml (1/2 c. à thé) de pâte. Dans une grosse casse- role d’eau bouillante, faire un test de cuisson avec le gnocchi. Celui-ci ne doit pas se désagréger au contact de l’eau bouillante, mais plutôt se retrouver au fond de la casserole, puis remonter à la surface lorsqu’il est cuit. Calculer le temps de cuisson du moment où le gnocchi est plongé dans l’eau bouillante jusqu’à sa remontée en surface. Lorsque le gnocchi remontera à la surface, il sera presque prêt. Le laisser flotter 10 secondes supplé- mentaires, puis le retirer de l’eau bouillante. Laisser tiédir et goûter. Si la pâte du gnocchi ne semble pas assez cuite, faire un autre test afin de déterminer le temps de cuisson idéal des gnocchis, selon la texture recherchée.

Étape 8 : Diviser la pâte à gnocchis en huit petites boules. Avec les mains, rouler la pâte sur une surface légèrement farinée de farine de riz blanc. Former un rouleau d’environ 1 cm de diamètre et couper en morceaux d’une longueur d’environ 3/4 pouce (2 cm). Avec le pouce, presser chaque gnocchi au centre ou le rouler sur le dos d’une fourchette de haut en bas. Déposer les gnocchis sur une plaque recouverte d’un papier parchemin ou sulfurisé en attendant de les faire cuire.

Étape 9 : Dans une grande casserole d’eau bouillante salée, plonger 10 gnocchis à la fois et, lorsque cuits, les retirer à l’aide d’une écumoire. Déposer les gnocchis cuits et égouttés dans un récipient et réserver.

Étape 10 : Répéter jusqu’à ce que le nombre de gnocchis désirés soit atteint. Compter environ 20 petits gnocchis par personne pour un plat principal.

Étape 11 : Servir les gnocchis gratinés avec une sauce rosée, tomate ou bolognaise.

Étape 12 : S’il reste des gnocchis non cuits, les déposer sur une plaque de cuisson, puis les congeler à plat toute une nuit. Le lendemain, ranger les gnocchis congelés au congélateur.

Une recette tirée du livre Le bonheur est sans gluten (Josée Fournier, 2011). Reproduction autorisée par Éditions Caractère.
[img_assist|nid=9421|title=|desc=|link=none|align=center|width=250|height=321]