Recette : gnocchis à la courge Butternut et à la sauge

[rate]

Faites-en le double de la quantité pour en avoir en temps voulu.

Ingrédients

4 À 6 portions

GNOCCHIS
450 g (1 lb) de pommes de terre Yukon Gold (non pelées)
1 1/2 c. à café de sel de mer
75 à 125 ml (1/3 à 1/2 tasse) de farine de riz brun
2 c. à soupe de farine de noix de coco
1 œuf, légèrement battu
3 c. à soupe d’huile d’olive extra vierge

SAUCE
2 c. à soupe d’huile de noix de coco
1 poignée de sauge fraîche
450 g (1 lb) de courge Butternut ou Doubeurre, coupée en cubes de 1 cm (1/2  po) (environ 500 ml/2 tasses)
1/2 c. à café de sel de mer
3 gousses d’ail, émincées
1/4 c. à café de flocons de piment
125 ml (1/2 tasse) de lait de coco
75 ml (1/3 tasse) de parmesan râpé finement, plus quelques copeaux en garniture (facultatif)
Le jus de 1/2 citron

Instructions

Comme ils supportent bien la congélation, n’hésitez pas à les faire d’avance ou à doubler la quantité, histoire d’en avoir sous la main pour un repas rapide.

GNOCCHIS

Étape 1 : Dans une casserole moyenne, couvrir tout juste les pommes de terre d’eau froide. Ajouter 1 c. à café de sel. Porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter jusqu’à ce qu’elles soient tendres à cœur. Égoutter et laisser refroidir environ 30 minutes (elles devraient être encore chaudes, mais on devrait pouvoir les manipuler sans se brûler).

Étape 2 : Passer les pommes de terre au presse-purée (ou les râper sur la face à petits trous d’une râpe carrée) dans un grand bol (on peut les réduire en purée ou les râper sans les peler). Ajouter la farine de riz brun, la farine de noix de coco et ½ c. à café de sel ; remuer à l’aide d’une cuillère en bois 10 secondes ou juste le temps de bien mélanger. Ajouter l’œuf et remuer jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et épaisse.

Étape 3 : Porter à ébullition à feu vif une grande casserole d’eau généreusement salée.

Étape 4 : Saupoudrer le plan de travail d’une bonne couche de farine de riz brun et y déposer à la cuillère une petite quantité de pâte. Pétrir 20 secondes ou jusqu’à ce que la pâte ne soit plus collante. Façonner un rouleau d’environ 25 cm (10 po) de longueur et de 2 cm (¾ po) de diamètre. Il sera fragile. Le réserver. Répéter avec le reste de la pâte.

Étape 5 : Disposer 2 rouleaux un à côté de l’autre et, à l’aide d’un petit couteau, les couper en morceaux de 2,5 cm (1 po). Répéter avec le reste des rouleaux. (À cette étape, on peut congeler les gnocchis, qui seront d’abord disposés en une seule couche sur une plaque de cuisson farinée. Une fois qu’ils sont congelés, les déposer dans un sac à congélation ou un récipient refermable. Les gnocchis se conserveront 2 mois au congélateur.)

Étape 6 : Verser l’huile d’olive sur une plaque de cuisson. Cuire les gnocchis (frais ou congelés), quelques-uns à la fois, dans une casserole d’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface puis, à l’aide d’une écumoire, les disposer sur la plaque de cuisson huilée. (Si on ne les utilise pas aussitôt, les laisser refroidir. Les remuer doucement dans l’huile, puis les déposer dans un récipient refermable. Ils se conserveront 2 jours au réfrigérateur.)

SAUCE

Étape 1 : Dans une grande poêle, faire fondre l’huile de noix de coco à feu moyen-vif. Quand elle est chaude, ajouter les feuilles de sauge. Cuire 2 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées et croustillantes. Égoutter sur du papier absorbant. Saler légèrement.

Étape 2 : Déposer les cubes de courge dans la poêle, saler et mélanger. En remuant à l’occasion, cuire 8 minutes ou jusqu’à ce que la courge soit dorée et bien cuite.

Étape 3 : Incorporer l’ail et les flocons de piment. En remuant souvent, cuire 2 minutes ou jusqu’à ce que l’ail soit légèrement doré. Verser le lait de coco et réchauffer. Ajouter délicatement les gnocchis, le parmesan, si désiré, et le jus de citron. Laisser mijoter jusqu’à ce que les gnocchis soient bien chauds.

Étape 4 : Déposer dans une grande assiette ou des assiettes individuelles et garnir de feuilles de sauge et de copeaux de parmesan, si désiré.

Reproduction des recettes autorisée par Irrésistible noix de coco  par Sasha Seymour (Les Éditions de l’Homme, 2015).