Planchers de bois franc 101

Durable, résistant et d’une grande élégance, le bois demeure un des choix de recouvrement de sol les plus prisés. Un plancher en bois apporte chaleur et confort, est facile à réparer ou rénover et bien entretenu, il vieillit en beauté.

Qu’il soit tendre ou dur, le bois convient à tous les intérieurs. Le pin, le sapin ou l’épinette, plus sujets aux abrasions et aux marques, conviennent mieux aux pièces moins fréquentées, notamment la chambre. Le chêne, l’érable, le bouleau et le pacanier, plus durs, résistent mieux aux mauvais traitements. Toutes les essences de bois sont sensibles à l’humidité, mais un traitement approprié peut prévenir l’apparition malencontreuse de moisissure.

Le type de coupe utilisée détermine l’apparence et le degré de résistance à l’usure; le débitage sur quartier (grain vertical ou latéral) est plus uniforme et supporte mieux un usage intensif, alors la coupe pleine longueur (grain plat) laisse voir le motif des grains et s’use souvent de manière inégale.

En bois préfini ou non, les prix varient selon l’essence, du très modique plancher en pin au fort dispendieux parquet en noyer. La teinte, le grain, la densité et la texture varient selon les propriétés de chaque essence. Les planchers de bois francs préfinis sont plus pratiques, mais les planchers sablés et vernis sur le site arborent un fini égal et brillant qu’il est impossible de reproduire avec des lattes préfinies, dont les interstices sont plus apparents.

L’entretien est fort simple; balayez ou passez l’aspirateur et lavez à l’occasion. Un polissage à intervalles réguliers peut améliorer l’apparence du bois.

Dans cet article:

Les lamelles de bois
Les planches
Le parquet boisé
Les tuiles de bois

Les lamelles de bois

Description

  • Type de plancher le plus courant
  • Les essences les plus utilisées sont le chêne (à gros grain, d’un brun rougeâtre), l’érable (brun clair ou moyen), le noyer (brun foncé), le teck et le pacanier
  • Les lamelles, épaisses de 2 cm (3/4 po), ont une largeur variable de 3,8 cm (1 1/2 po), 5,0 cm (2 po), 5,7 cm (2 1/4 po) ou 6,4 cm (2 1/2 po)
  • La longueur des lamelles varie de 60 cm à 4,80 m (2 à 16 pi)
  • Les lamelles s’emboîtent latéralement les unes aux autres et sont aboutées à leurs extrémités
  • Les lamelles doivent être installées sur un faux plancher de contreplaqué et non posées directement sur le ciment

Usages

  • S’adapte fort bien à tous les décors, du plus décontracté au plus guindé, du plus traditionnel au plus moderne.
  • Idéal pour les pièces très fréquentées, tel l’entrée ou la salle familiale

Entretien

  • Passez fréquemment le balai, l’aspirateur ou une vadrouille sèche
  • Un cirage occasionnel améliore la durabilité et l’apparence du plancher

Les planches

Description

  • Similaire aux lattes, mais plus larges, généralement entre 9 et 20 cm (3 1/2 et 8 po)
  • Disponibles en plusieurs longueurs, de 60 cm à 4,80 m (2 à 16 pi)
  • Les planches s’emboîtent latéralement les unes aux autres et sont aboutées à leurs extrémités
  • Les essences les plus populaires sont le chêne et le pin
  • Le grain du bois est plus apparent que sur les planchers en lattes

Usages

  • Crée un effet rustique et décontracté
  • Plus souvent présent dans les maisons de style colonial ou antique
  • Évoque les maisons américaines de l’époque de la colonisation
  • Doivent être installées dans de grandes pièces pour équilibrer l’espacement des planches et l’uniformité du plancher

Entretien

  • Passez fréquemment le balai, l’aspirateur ou une vadrouille sèche
  • Le dessous du plancher doit être ventilé pour éviter le gauchissement des planches

Le parquet boisé

Description

  • Crée un effet de mosaïque boisée
  • Plancher à géométrie régulière, formée de carreaux de 15 à 23 cm (6 à 9 po)
  • Les essences les plus utilisées sont le chêne, le teck et le noyer
  • Posé selon des motifs typiques, notamment les chevrons, le Monticello, le Chaucer, le Haddon Hall, la Saxe, etc.
  • Le plus dispendieux de tous les planchers de bois franc

Usages

  • Convient bien aux pièces au décor plus traditionnel, comme la salle de séjour, la salle à manger ou la salle de séjour

Entretien

  • Passez fréquemment le balai, l’aspirateur ou une vadrouille sèche
  • L’addition de deux minces couches de cire sur le plancher nouvellement installé augmentera la résistance à l’usure
  • Très durable, mais moins résistant aux passages répétés que les planchers de lattes.

Les tuiles de bois

Description

  • Similaire au parquet de bois, sauf que le motif d’ensemble du plancher est créé par le grain du bois
  • Les essences les plus couramment utilisées sont le chêne et l’érable
  • Certains fabricants offrent des tuiles préencollées pour faciliter l’installation
  • Le moins dispendieux de tous les planchers de bois franc

Usages

  • Convient à toutes les pièces communes de la maison
  • Une alternative économique et pratique pour le plancher de cuisine

Entretien

  • Passez fréquemment le balai, l’aspirateur ou une vadrouille sèche
  • Très durable
  • L’addition de deux minces couches de cire sur le plancher nouvellement installé augmentera la résistance à l’usure