Design : Larose Guyon en 6 questions

Nouveau depuis l’automne dernier, la collection La Belle Époque de Larose Guyon a agréablement surpris l’équipe design de Maison & Demeure. Nous vous parlons de la boutique en ligne  québécoise dans notre numéro de février et  notre éditrice web, Claudia Guerra, en a profité pour poser quelques questions à la designer Audrée L. Larose. 

Vous êtes l’une des deux designers derrière le projet Larose Guyon. Pourriez-vous vous présenter brièvement ?

Je vais vous parler de mon parcours puisqu’il a teinté qui je suis aujourd’hui.  J’ai eu un énorme plaisir à faire le BAC en design de l’environnement à l’UQAM d’où j’ai obtenu un diplôme en 2013 à la suite d’une technique en design d’intérieur.  Ce programme a été une révélation. J’ai eu la chance d’apprendre et de comprendre l’architecture, le design urbain, le design d’objet pour finalement me spécialiser en objets et espaces intégrés. À travers La Firme design, j’ai cristallisé tous mes acquis dans le design haut de gamme résidentiel et commercial. J’ai finalement croisé Félix et nous avons bâti ensemble Larose Guyon.

MD_larose-guyon-expert-design_v2com-2

Félix Guyon et vous avez une éthique de travail complémentaire. Pourriez-vous spécifier ?

Ce qui fait la force de notre travail c’est assurément notre complémentarité. Félix est explosif, moi je suis plus posée. Félix est une boite infinie de créativité, moi j’arrive à canaliser toutes ces idées pour en arriver à un résultat qu’individuellement nous n’aurions pu arriver. On se complémente dans absolument tout notre travail, des plans techniques (Félix), au site internet (Audrée), en passant par la production (Félix) et par les réseaux sociaux (Audrée). On s’implique dans absolument tous les volets de notre compagnie ensemble. Peu importe qui fait quoi, à la fin, ça ressemble indéniablement à Larose Guyon et à la combinaison de Félix et moi.

Le cuivre est le matériau en vedette dans la collection La Belle Époque. Qu’est-ce qu’il vous inspire ?

J’ai toujours aimé le cuivre. Pour moi le cuivre c’est intemporel, à la fois noble et rempli d’humilité. C’est une matière sans époque qui réussit tout de même à nous projeter ailleurs, dans une époque qu’on ne saurait décrire. Elle raconte une histoire que chaque personne peut s’approprier tout en s’empreignant à qui veut bien l’accueillir.

MD_expert-design-larose-guyon-sc_v2com-2

 Si vous aviez à décrire le style que vous voulez donner à Larose Guyon, vous diriez que…

Avec Larose Guyon, nous avons puisé à travers une palette infinie d’inspirations pour en arriver à une esthétique empreinte de raffinement et de distinction. Nous nous sommes inspirés de l’art, de la nature, des traditions et des époques pour en arriver à un univers rempli de poésie, de romantisme enrobé de chaleur et d’humilité. Nous avons créé un univers à part. Un univers unique où l’on peut se permettre de rêver et se laisser transporter ailleurs. Dans chaque création, nous cherchons l’harmonie dans l’utilisation de matériaux luxueux à travers une sobriété formelle pour créer cet univers distinctif.

MD-experts-design-larose-guyon

Comment vous est venu le nom de la collection ?

Nous nous sommes laissé inspirer par le mariage subtil entre la dentelle et l’acier qu’incarnait le progrès dans toute sa splendeur à Paris. La collection La Belle Époque revisite le chic et l’élégance de la fin du XIXe siècle où la machine, dans toute sa force et sa puissance, savait aussi parler un langage doux et poétique.

Quels sont vos prochains inspirations et matériaux pour la prochaine collection de Larose Guyon ?

Nous nous consacrons encore entièrement à cette première collection. Nous n’avons pas encore percé tous les mystères du cuivre alors nous nous donnons la chance de l’exploiter et de l’explorer sous tous ces angles. Nous travaillons présentement sur des luminaires de cette même collection qui sauront transmettre toute la poésie et le romantisme de cette collection. C’est notre prochain défi !

Lisez également l’entrevue avec Félix Guyon.

Auteur:
Claudia Guerra
Photographe:
Larose Guyon
Source:
V2com
Mots-clics: