Corinne Cécilia Rencontre : Odile Cloutier, Une Designer Au Sourire Et Au Style Radieux

Odile Cloutier, une designer et artiste peintre québécoise qui se distingue par un style flamboyant et jovial, est connue pour ses réalisations d’une grande fraîcheur. Nous avions d’ailleurs présenté le décor chatoyant de sa maison de campagne, exemplaire à ce titre, dans notre magazine (« L’art de décorer en couleur », M&D mars 2015). Elle nous avait déjà confirmé alors : « Mon style, c’est vraiment la couleur. J’aime les choses qui ont du punch ! » Découvrez ses 30 plus récentes peintures à l’huile lors de l’exposition La Forêt enchantée, présentée à Westmount (1314, avenue Greene, Westmount), à partir du 17 mai 2017. Nous avons retrouvé Odile pour en parler.

Corinne Cécilia : Nos lecteurs vous connaissent pour vos décors intérieurs… Votre activité de peintre et votre profession de designer interagissent-elles de quelque manière que ce soit ?

Odile Cloutier : Pour moi, en tant que designer d’intérieur, le rôle de la couleur est primordial, dans la composition et la fluidité entre les pièces… On retrouve les mêmes éléments dans mes peintures : la couleur et les jeux de volume, les effets de la lumière, ainsi que l’importance d’une composition solide, où le souci du détail est très important.

CC : Quand avez-vous commencé à peindre, et qu’est-ce qui avait déclenché cette passion à l’époque ?

OC : Dès ma tendre enfance, le goût pour le dessin et la juxtaposition des couleurs s’est manifesté. Mes intérêts pour l’expression artistique se sont développés avec les années. L’élément déclencheur : un ensemble de peinture à l’eau et une tablette, et de petits tableaux miniatures avec beaucoup de détails.

3-Odile-Cloutier

CC : Comment avez-vous choisi la peinture ?

OC : J’ai choisi la peinture pour la polyvalence et l’étendue des sujets à peindre et pour la flexibilité qui me permet de peindre des toiles de toutes les tailles, de très petites à très grandes (35 x 45 cm à 1,20 x 1,50 m).

CC : Avez-vous suivi une formation en arts plastiques ou en peinture ? 

OC : Oui, une multitude de cours d’art, technique de dessin, musique, danse ; des visites de galeries d’art et de musées ; et enfin une spécialisation à l’Université de Montréal en histoire de l’art et en art plastique et dessin. Pour enfin rencontrer des artistes peintres qui m’ont fait revivre le goût de peindre et d’exprimer les émotions à travers la couleur ; d’appliquer mes connaissances en design d’intérieur à travers mon art.

2-Odile-Cloutier

CC : Votre « thématique très colorée » est inspirée de paysages extérieurs… mais où préférez-vous peindre : dehors ou dans votre studio ?

OC : Mon studio a de très grandes fenêtres me permettant d’admirer le paysage et l’évolution des saisons. Donc, si je peins à l’intérieur, j’ai l’impression d’être en contact avec la nature.

CC : Qu’aimez-vous le plus chez les artistes qui vous ont influencée, Picasso, Dali, Rousseau ?

OC : Picasso : ses formes audacieuses et déformées. Dali : son expression surréaliste et très détaillée. Rousseau : ses décors qui nous transportent dans un monde magique à la fois naïf et mystérieux, un univers ludique et coloré.

CC : Quels sont vos musées d’art préférés au Canada ou d’autres pays ?

OC : Le Musée d’Orsay et le Louvre à Paris ; le musée Picasso à Venise ; The National Art Gallery de Washington, le Frick Museum de New York; et, à Montréal, le Musée des beaux-arts et le Musée d’art contemporain.

1-Odile-Cloutier

Auteur:
Corinne Cécilia
Photographe:
Odile Cloutier
Mots-clics: