Bon 8e anniversaire Beige !

À Montréal, Beige fait partie de cette poignée d’audacieux qui se sont installés dans un quartier en pleine transformation, Petite Bourgogne, et qui ont fait naître une nouvelle énergie rue Notre-Dame. Il y a huit ans, le concept apportait un vent de fraîcheur. Puis, avec le temps, la boutique est devenue la destination incontournable de tout circuit déco. Une adresse qu’on ne se lasse pas de fréquenter ! À l’occasion de son 8e anniversaire, on s’est entretenu avec son propriétaire, Michael Stratulak.


Que préparez-vous pour célébrer ?
On offre un rabais de 20 % jusqu’au 5 octobre !

Quoi de neuf chez Beige pour cet automne ?
Pour cet automne, on a de superbes nouveaux articles. Entre autres, nous avons reçu deux nouvelles collections de carreaux de Sid Dickens, Kindgom et Holiday. L:A Bruket, une marque de produits pour le bain et le spa provenant de Suède. La collection comprend des lotions, des savons et une foule de produits pour le corps. Nous avons également reçu Pigeon & Poodle, une compagnie qui fabrique des accessoires pour le bain et la maison avec des finis exotiques tels que le laiton, le marbre, le cuir et bien d’autres.

Quels sont les incontournables pour la saison ?

Les chandelles sont un must cet automne ! Les tissus texturés persistent, comme les velours, le mohair et la laine bouillie.

Et vos favoris ?
Mes coups de coeur de l’automne sont la chandelle Feu de Bois de LAFCO, les bougeoirs en feuilles de bronze, un canapé en velours de couleur géranium et la bougie The White Duke de Bellocq.


Comment réussissez-vous à nourrir votre passion ?
Je suis dans l’industrie depuis près de 18 ans. J’ai commencé fin années 1990 à Calgary où j’ai travaillé pendant 5 ans comme designer pour une importante boutique de mobilier et accessoires de maison. J’adore ce que je fais et comme notre clientèle est très variée, chaque projet est très excitant et unique. Je m’inspire de plusieurs choses. Les couleurs dans la nature. L’architecture. J’aime les détails, ce sont eux qui font que les choses simples deviennent extraordinaires.

Votre style a-t-il changé depuis toutes ces années? 
Oui, mais mon amour pour les pièces qui ont une histoire et qui ont quelque chose à raconter n’a pas changé. À la boutique, on a commencé par un style un peu plus rustique et on a évolué vers un look plus actuel.

Comment le décrivez-vous maintenant?
J’essaie de ne pas copier les autres. Parfois, quand on regarde les magazines, les décors sont si prévisibles et stéréotypés. À la boutique, j’essaie vraiment fort de donner une direction artistique recherchée et unique. Je n’aime pas les kits ! J’aime que chaque morceau ait sa propre identité.  J’aime la longévité. J’aime la qualité. Ça me tue quand je vois des canapés au bord du chemin… Je veux que le mien dure des années, c’est pour cette raison que je crois qu’il faut investir dans l’intemporel et dans des pièces bien confectionnées.

Si vous aviez un conseil à donner à nos lecteurs, quel serait-il ? 
Engagez un designer ! Que ce soit pour vous aider à vous enligner ou pour réaliser un projet au complet, ajoutez à votre liste l’aide d’un professionnel. Ceci dit, pour moi, la communication est extrêmement importante. Je m’assure que j’ai une idée claire de ce que mes clients recherchent, de connaître leur budget, de savoir ce qu’ils aiment et ce qu’ils détestent. C’est important de poser beaucoup de questions pour que le résultat représente leur personnalité, non pas la mienne.

Auteur:
Claudia Guerra
Photographe:
1. André Rider (Michael Stratulak) 2. Pigeon & Poodle (accessoires de laiton ) 3. Beige (Canapé)
Mots-clics: