Solutions d’éclairage

PROBLÈME SOLUTION ÉCLAIR SOLUTION EXTRA
CUISINE : Il y a beaucoup de lumière dans ma cuisine, mais pas là où il faut! Si votre cuisine a des coins sombres, les experts de la boutique d’éclairage Norman Flynn Design (Halifax) suggèrent de remplacer les néons en dessous des armoires par des rangées d’ampoules au xénon, opaques et de basse intensité. Celles-ci ont une teinte entre incandescence et halogène, mais chauffent moins : idéal pour éclairer les légumes sans faire fondre le beurre.

À 20 cm des placards, des halogènes encastrés posés au plafond, et à environ un mètre les uns des autres, éclaireront à la fois les comptoirs et les placards. L’îlot n’étant pas éclairé, vous pouvez remplacer cette stupéfiante batterie de cuisine par un grand lustre, ou bien ajouter d’autres halogènes encastrés.

SALON : J’ai beaucoup de spots encastrés, mais l’ambiance est glaciale. Orientez les spots encastrés vers les murs afin qu’ils réfléchissent la lumière : cela évitera les ombres marquées. Si c’est encore trop blême, diminuez l’intensité des ampoules. Lisa Worth, designer d’intérieur de Toronto, suggère d’utiliser des appliques halogènes et des lampes incandescentes. Pour éclairer les coins sombres, pensez aux lampes sur pied.

Assurez-vous que les spots soient encastrés de 30 à 60 cm du mur, et espacés de 1,20 m, explique Dino Chantziaras de LSD Lighting, à Toronto. Il ajoute qu’il ne pose jamais de spots encastrés au centre d’un salon. Pour éviter les éblouissements, ne dirigez pas les halogènes directement au-dessus d’un canapé ou d’une table basse.

SALLE DE BAIN : Malgré une superbe applique au-dessus de mon miroir, l’éclairage n’est pas très flatteur.

Actuellement, la lumière est dirigée vers le miroir. Solution simple pour yeux cernés : Dino Chantziaras suggère de remplacer une applique par une autre qui éclaire autant vers le haut que vers le bas. En étant réverbérée par le plafond, la lumière sera plus diffuse dans le miroir et viendra illuminer et adoucir votre reflet.

Si vous rénovez votre salle de bain, profitez-en pour multiplier les sources de lumière. Une applique au-dessus du miroir vous donnera un joli teint, mais éclairera peu la pièce, puisqu’un miroir ne réfléchit pas la lumière. Pour un éclairage général, ajoutez un plafonnier central.
SALLE À MANGER : Mon lustre de salle à manger a l’air minuscule. Suspendu trop près du plafond, un petit lustre paraîtra encore plus petit. Il devrait être de 75 à 85 cm au-dessus de la table : c’est chic et l’ensemble table-lampe sera visuellement unifié. En rapprochant la source lumineuse, vous pourrez utiliser des ampoules de faible intensité, et ainsi créer une atmosphère plus chaleureuse.

Pour calculer la taille d’un luminaire, multipliez la largeur (en pieds) de la pièce par deux: le résultat, en pouces, donne le diamètre idéal de la lampe. Pour une pièce de 10 pi, il faut un lustre de 20 po. Ou bien choisissez une lampe dont le diamètre équivaut à un tiers de la longueur de la table. Dans le doute, pensez grand : un lustre imposant est toujours mieux.

CHAMBRE : L’éclairage de notre chambre ne nous inspire pas du tout! Dino Chantziaras conseille d’éviter les halogènes placés directement au-dessus du lit, éclairage peu romantique et fort désagréable pour les yeux quand on lit. Un électricien peut recouvrir le spot halogène ou installer un gradateur. Pour lire, il est préférable – et plus joli – d’utiliser une lampe de chevet, sans allumer le plafonnier. Installez des halogènes encastrés avec gradateur sur les pourtours de la pièce. Pour bien lire, des appliques articulées, de chaque côté du lit, permettent de diriger la lumière là où vous le désirez. Selon Ben Helcl, de chez Artemide à Toronto, la source lumineuse doit être à hauteur d’épaule quand vous êtes assis au lit.