Recette : mini paëlla

[rate]

Originaire de Valence, la paëlla se préparait, à l’origine, avec du lapin, du canard ou du poulet.

Ingrédients

85 g (1⁄2 tasse) d’oignon, haché
10 g (2 c. à soupe) de chorizo, coupé en dés
30 ml (2 c. à soupe) d’huile d’olive
1 gousse d’ail, émincée
5 rondelles de calmar (environ 50 g)
40 g ( 1⁄3 tasse) de carottes, coupées en dés
60 g ( 1⁄3 tasse) de haricots verts, coupés en morceaux
40 g ( 1⁄3 tasse) de poivron de couleur, coupé en dés
140 g (3⁄4 tasse) de riz arborio
125 ml (1⁄2 tasse) de vin blanc
375 ml (1 1⁄2 tasse) de bouillon de poisson
5 ml (1 c. à thé) de safran (facultatif)
5 ml (1 c. à thé) de paprika
60 g ( 1⁄3 tasse) de tomates, coupées en dés
40 g (1⁄4 tasse) de pois verts
225 g (8 oz) de pétoncles
7 grosses crevettes
5 moules
5 palourdes

Instructions

Étape 1 : Dans une poêle, à feu moyen-vif, faire revenir l’oignon et le chorizo dans l’huile d’olive pendant 3 à 4 minutes. Ajouter l’ail et les calmars. Poursuivre la cuisson 1 à 2 minutes.

Étape 2 : Ajouter les carottes, les haricots verts et le poivron. Poursuivre la cuisson 2 minutes.

Étape 3 : Ajouter le riz et bien mélanger pendant 1 minute.

Étape 4 : Incorporer graduellement le vin blanc et le bouillon de poisson chaud auquel on aura ajouté le safran et le paprika. Ajouter les morceaux de tomates et les pois verts. Poursuivre la caisson 10 minutes sans remuer.

Étape 5 : Ajouter les pétoncles, les crevettes, les moules et les palourdes. À partir de ce moment, il faut cesser de remuer et laisser la paëlla faire son oeuvre.

Étape 6 : Laisser cuire jusqu’à ce que tout le liquide soit absorbé. Laisser même la paëlla caraméliser légèrement au fond de la poêle. L’idéal serait d’utiliser une poêle qui n’est pas antiadhésive. Assaisonner au goût.

Note : Cette recette se cuisine traditionnellement avec une « paellera », grande poêle peu profonde. Il est important que la paëlla, une fois cuite, ait une épaisseur de 5 cm (2 po) maximum.

Recette tirée du livre Nos Tapas par Marie-Claude Morin et Hernan Viscasilla (Modus Vivendi, 2013).