Grand ménage du printemps : liste de vérification

Le fameux ménage du printemps est un rite de passage obligé pour la majorité des propriétaires. C’est l’occasion de débusquer la saleté dans les coins retirés, d’éliminer les allergènes et la poussière accumulés durant l’hiver et enfin, de rafraîchir les carpettes et le mobilier.

La plupart d’entre nous profitons de cette occasion pour remettre de l’ordre. Selon un sondage de The Soap and Detergent Association (SDA), la première raison invoquée par les gens pour entreprendre un grand ménage est de ramasser les traîneries diverses, suivie par le désir de purifier l’air ambiant pour réduire les risques d’asthme et d’allergies. Vice-présidente du département d’éducation à la SDA, Nancy Brook nous offre cette suggestion: « Prenez le temps d’afficher un organigramme des tâches. Laissez une note près du téléphone ou du calendrier, car le fait d’avoir un échéancier  peut vous aider à nettoyer plus efficacement votre demeure ». Voyons maintenant comment faire briller toutes les pièces de la maison.

Première étape : Lavez les plinthes et moulures.

Époussetez à l’aide d’un linge sec. Faites disparaître les marques avec un linge humide et un nettoyeur tout usage dilué dans trois parts d’eau. Séchez avec un essuie-tout ou un linge sec.

Deuxième étape : Nettoyez les murs et plafonds.

Passez l’aspirateur ou un balai pour les recoins difficiles. Enlevez la saleté sur les surfaces à l’aide d’un nettoyant tout-usage. Lors du lavage des murs, n’oubliez pas de procéder de bas en haut. Pourquoi? Selon Shari MacDonald, présidente de l’Association d’Économie Domestique de l’Île-du-Prince-Édouard, il est plus ardu d’essuyer les coulisses sur un mur sec.

Troisième étape : Frottez les fenêtres et moustiquaires.

Retirez les moustiquaires et lavez-les au boyau d’arrosage à l’extérieur. Séchez-les doucement. Passez l’aspirateur à l’intérieur des cadres de fenêtres et éliminez les saletés et moisissures avec un mélange d’une part de javellisant dilué dans six parts d’eau. Nettoyez les vitres avec un bon nettoyant et des essuie-tout.  Truc : Frottez l’intérieur des vitres de haut en bas et l’extérieur de gauche à droite; s’il y a des traces, vous saurez alors de quel côté elles sont. Replacez les moustiquaires.

Quatrième étape : Rafraîchissez les tapis et carpettes.

De nos jours, les tapis résistent fort bien aux taches et souillures, mais il faut tout de même les nettoyer en profondeur à tous les 12 ou 18 mois. Procurez-vous ou louez une laveuse à tapis, laquelle vaporise un détergent et tout en brossant uniformément et en aspirant la saleté imprégnée. Vous pouvez toutefois rafraîchir rapidement vos tapis en vaporisant un désodorisant pour textile ou en le saupoudrant de fécule de maïs, laquelle absorbe les odeurs au bout d’environ une heure. Passez ensuite l’aspirateur et le tour est joué.

Cinquième étape : Nettoyez les planchers.

La majorité des planchers, incluant le linoléum et le bois franc, peuvent être nettoyés à l’aide d’une vadrouille humide et d’un nettoyant tout usage (assurez-vous d’essuyer le bois avec un chiffon sec tout de suite après l’application). Pour le carrelage, diluez ¼ de tasse d’alcool à friction dans 2 gallons d’eau; nettoyez le coulis en même temps que les tuiles en les vaporisant d’une solution un peu plus concentrée du mélange. Encore mieux, optez pour la simplicité et l’efficacité et utilisez une vadrouille.

Sixième étape : Rafraîchissez les meubles rembourrés et les habillages de fenêtres.

Retirez d’abord les coussins des meubles. Passez un bon coup d’aspirateur sur le divan en utilisant l’embout approprié pour atteindre les différents coins et replis. Battez doucement les coussins (à l’extérieur) pour enlever la poussière ou les poils d’animaux. Profitez de l’occasion pour éliminer les taches sur le mobilier avec une cuillérée à thé de liquide pour la vaisselle dilué dans une tasse d’eau. Retirez l’habillage des fenêtres et lessivez-les au besoin. Pour éliminer les odeurs des meubles et draperies, vaporisez-les avec un désodorisant pour textile.

Septième étape: Époussetez les bibliothèques et ventilateurs.

Nous époussetons rarement les bibliothèques et autres endroits difficiles d’accès. Durant le ménage du printemps, retirez tous les livres et époussetez les étagères et les livres avec un plumeau à manche télescopique.  Vous pouvez aussi employer un linge humide pour éliminer toute la poussière et les allergènes. N’oubliez pas les pales du ventilateur de plafond, qui ne fera qu’éparpiller la poussière si vous l’activez après des mois d’inutilisation.

Huitième étape: Aérez!

Ouvrez les fenêtres et laissez entrer l’air frais. Lors des journées plus froides, conservez cette fraîche odeur de propreté à l’aide de vos chandelles préférées  Le ménage du printemps est une entreprise fastidieuse, mais est une des plus satisfaisantes qui soient. Démarrez la belle saison du bon pied en rafraîchissant toute la maison.

Auteur: Lesley Young

Photographe:
Michael Graydon
Mots-clics: