Décoration et design

07 février 2021

Cet appartement regorge de trésors européens choisis avec soin

Des tomates vertes juteuses encore sur leur tige débordent du bol de bois sur l’îlot dans la cuisine de l’appartement de Nathan Williams. « Notre dernière récolte avant l’arrivée du froid », explique-t-il. Lorsqu’il a déménagé dans cet appartement de l’ouest de Toronto avec son conjoint, Nick Nemechek, la cour était en friche. Aujourd’hui, elle accueille un jardin urbain paradisiaque où poussent de beaux légumes, des herbes fraîches et parfumées et des fleurs des champs. Comme la plupart des projets auxquels s’attaquent ces deux créatifs, ils ont vu le potentiel de cette cour qui aurait rebuté bien des gens pour en faire un endroit qui fait maintenant l’envie de tous.

Nathan est présentement le directeur de la création chez Indigo, où il s’occupe de tout : de la présentation des vitrines aux campagnes de marketing en passant par la conception des produits. L’automne dernier, il a lancé Oui, la première collection d’articles de maison de ce détaillant de livres. Mais il est surtout reconnu pour être le cofondateur de Kinfolk, un magazine indépendant qu’il a lancé avec un groupe d’amis en 2011. Kinfolk, qui a été l’un des premiers médias à faire l’éloge de la lenteur, a rapidement attiré de nombreux lecteurs passionnés. Aujourd’hui, le magazine fait la promotion d’un style de vie tendance en publiant des livres à succès et en administrant une galerie du même nom à Copenhague.

Le déménagement du duo au Canada est un retour au bercail pour Nathan, qui a grandi à Magrath, en Alberta. Il n’avait cependant jamais mis les pieds à Toronto. Ils ont trouvé leur appartement sur Kijiji et l’ont choisi pour son charme à l’ancienne, une qualité qu’ils appréciaient particulièrement dans leurs anciennes demeures, notamment les plafonds hauts, les planchers d’origine et le foyer au bois. Nathan et Nick ont posé une nouvelle couche de peinture sur les murs et attendu que leurs superbes meubles traversent l’océan. « Nous attachons une grande valeur émotionnelle à nos objets », explique Nick.

L’appartement témoigne de la perfection de leur accord en ce qui concerne la décoration. Et pourtant, Nick s’amuse lorsqu’on lui parle de décoration. « Quelle décoration? Tout est une question d’organisation », dit-il. Nathan admet qu’il a plus de tolérance pour le foisonnement d’objets, ce qui exige de faire certains compromis. « Ce n’est pas le bordel, c’est un chaos contrôlé, mentionne-t-il alors que Nick fixe du regard la pile de magazines près de la fenêtre. Je me sens heureux, inspiré et calme lorsque je suis entouré d’objets. Sur un plan strictement stylistique, ce n’est peut-être pas l’idéal, mais c’est comme ça que je vis. Et cela fonctionne pour nous deux. »

Déroulez vers le bas pour visiter cet appartement rempli d’objets choisis avec soin!

Auteur: Kimberley Brown. Traduit par Marie-Catherine Gagné.
Photographe:

Michael Graydon & Nikole Herriott

Source:

House & Home, janvier/février 2021