à voir et à faire printemps 2018

À VOIR ET À FAIRE : ce qui se passe ce printemps

à voir et à faire printemps 2018

Accueillez les beaux jours en couleur ! Alors que les journées s’allongent et que revient le chant des oiseaux, on a envie de rafraîchir sa garde-robe et son intérieur. On appréciera l’art imprimé de la Québécoise Claire Papillon ou encore les flamboyantes toiles de Pierre Bellemare, artiste québécois représenté à Québec (galerie-perreault.com), à Toronto (jutrasartgallery.com) et à l’international (galeries-bartoux.com).

à voir et à faire printemps 2018

Découvrez des artisanes de talent. La capitale nationale est riche en patrimoine religieux, abritant des trésors matériels et immatériels qui racontent son héritage européen. Mais saviez-vous que les plus belles broderies d’Amérique se trouvent au Musée des Ursulines de Québec ? « Les Ursulines étaient des artistes et des artisanes accomplies, explique le Musée. Elles ont produit des œuvres de grande beauté, dont la complexité est difficilement compréhensible aujourd’hui. » Une source d’inspiration exceptionnelle pour les amateurs d’arts décoratifs ou de « nourritures célestes ».

à voir et à faire printemps 2018

Faites les salons. Rendez-vous annuel de l’architecture et du design intérieur, Dwell on Design LA est de retour du 5 au 7 avril à Los Angeles pour exposer les nouveautés pour la maison : mobilier, luminaires, domotique, jardin et plus. Plus près de chez nous, le SIDIM — salon très populaire consacré au design, à la construction et à l’architecture — se tiendra à Montréal du 26 au 28 avril prochains. L’occasion de consulter Leçons d’architecture intérieure, un ouvrage passionnant et instructif qui vient de paraître chez Massin, dans la collection Art & Décoration – Le secret des belles maisons. À l’aide de photos d’intérieurs éclectiques et inspirants, les auteures Nathalie Soubiran et Karine Villame reviennent sur les grands principes qui permettent de transformer l’aménagement ou la structure d’une demeure pour en optimiser l’espace, la lumière ou le rangement.

à voir et à faire printemps 2018

Savourez des plantes médicinales. Que vous soyez chef maison ou jardinier amateur, vous savez sans doute qu’il est relativement simple de cultiver des herbes aromatiques chez soi. Des générations de citadins redécouvrent aujourd’hui leurs vertus, mais nos ancêtres connaissaient déjà les bienfaits de nombreuses plantes. À titre d’exemple, les vertus condimentaires et curatives de l’angélique en faisaient un produit convoité déjà au Moyen Âge. Qu’il s’agisse de se nourrir sainement ou de se soigner de façon naturelle, la phytothérapie est une approche abordable et intéressante. Plusieurs organisations québécoises offrent des formations dans ce domaine : renseignez-vous auprès de l’école d’herboristerie Flora Medicina, de l’Herbothèque ou encore de l’Académie herboliste.

à voir et à faire printemps 2018

Renforcez vos connaissances. En Europe en avril, les professionnels de l’écohabitat se retrouveront en Allemagne, pays des plus avancés dans ce secteur, lors de la conférence Greenbuild Europe 2018 qui se déroulera les 17 et 18 avril à Berlin. On y abordera des enjeux contemporains, comme la qualité de l’air, la santé humaine et les énergies alternatives. L’occasion de prendre des contacts et d’établir des réseaux.

à voir et à faire printemps 2018

Soutenez les artistes locaux. Après avoir peint des aquarelles pendant quelques années, Christophe Ségard s’est mis à la sculpture sur pierre, puis en métal. L’artiste réalise sur commande des œuvres de petite ou moyenne taille dans des pierres provenant du monde entier. Ses sculptures de métal sont désormais exposées à la galerie d’art Le HangArt, une nouvelle galerie de la rue Saint-Denis, à Montréal. Vous pourrez rencontrer Christophe Ségard et découvrir ses peintures au Salon des arts visuels à Brossard, qui se déroule du 27 au 29 avril prochains.

à voir et à faire printemps 2018

Appréciez l’héritage portugais. Connue pour ses riches traditions artisanales, la communauté portugaise du Canada abrite un milieu créatif dynamique qui puise dans des techniques anciennes comme les azulejos, des carreaux de céramique emblématique des arts décoratifs au Portugal depuis plusieurs siècles. Les motifs de façades murales inspirent aussi des imprimés pour la maison tels les Cuddledown’s Lisboa Azulejos (vendus chez Luxurious Beds and Linens, ils sont tissés au Portugal et assemblés à Ottawa). Si vous êtes en Europe au printemps, visitez le Museu Nacional do Azulejo pour découvrir des collections historiques ; ou encore le MUDE, musée du design et de la mode de Lisbonne, qui organise l’exposition Tanto Mar (So Much Sea Transatlantic flows through design) jusqu’au 15 juillet.

Auteur:
Corinne Cécilia
Photographe:
Claire Papillon (1a et 1b) / Pierre Bellemare (1c) / Musée des Ursulines (2) / Frenchie Cristogatin (3) / Corinne Cécilia (4) / Brandenburger Tor Berlin © visitberlin, photo Wolfgang Scholvien (5) / Christophe Ségard (6a, 6b, 6c) / Mude / Add Fuel Crescendo, 2018 (7)
Mots-clics: