Voyager comme un designer : style glamour

Avec ses tournages de films hollywoodiens, ses compétitions sportives de haut niveau et ses expositions fréquentes de grands artistes canadiens (la galerie Thompson Landry présente jusqu’au 11 octobre Juxtapositions, un nouvel ensemble d’œuvres touchantes par le Québécois Jean-Pierre Lafrance), Toronto attire de plus en plus de visiteurs canadiens et internationaux, y compris les stars en quête d’un cadre opulent alliant confort personnalisé et service d’élite, à proximité du centre-ville, sans sacrifier discrétion ni sécurité. Pour satisfaire une clientèle jet-set cherchant un séjour hôtelier de style résidentiel, la célèbre tour Trump propose deux nouvelles suites d’un luxe exquis : la Sky Suite et la Wellness Suite, qui ont été décorées par Elte.

La création de tels produits est le signe d’une diversification intéressante des services hôteliers offerts sur le marché concurrentiel de Toronto. « Ces suites uniques proposent une option résidentielle dans le cadre cinq étoiles », expliquait, lors du lancement, Mickael C. Damelincourt, alors directeur général de la tour Trump (désormais basé à Washington; Jean-Luc Barone lui a succédé). Que vous soyez fan de déco ou désireux de vous offrir un séjour inoubliable dans la capitale canadienne des affaires et du spectacle, ces suites méritent une visite… même virtuelle. Pour en parler, je me suis entretenue avec Heidi Finch, anciennement directrice des projets commerciaux et du développement des affaires chez Elte/Ginger Contract Ltd.

CC : En quoi le design intérieur reflète-t-il le caractère cosmopolite de Toronto?
HF : Toronto est une ville très multiculturelle, et la sensation générale qui émane de la tour Trump est une élégance « transitionnelle » avec une touche de glamour. C’est un style qui suscite l’intérêt d’un large éventail de gens issus d’une grande variété de cultures. Notre but, quand nous travaillons avec Trump, est d’offrir un look haut de gamme et glamour attrayant pour un large public, afin que les hôtes de la tour ressentent ce confort et cette note de classe partout.

CC : Selon quel procédé avez-vous choisi les œuvres d’art présentées dans les suites?
HF : Pour la Sky Suite, l’inspiration du design est venue du concept glamour transitionnel : canapés et lits capitonnés, tons neutres parsemés de couleurs chaleureuses… L’art que l’on a choisi est classique et discret afin de refléter ce look. La Wellness Suite offre une sensation de sérénité, de zénitude quand on entre dans la pièce. Les œuvres utilisées évoquent ainsi la nature, avec des textures simples et des images qui créent une ambiance calme.

CC : La beauté est une notion subjective, qui change au fil du temps; selon vous, quels sont les principes universels qui engendrent la beauté d’un décor?
HF : Partant de ma propre perspective, en tant qu’observatrice des beaux intérieurs conçus par Elte, Gingers et Elte Market, certaines choses me viennent à l’esprit quand il s’agit de créer un bel intérieur qui, avant tout, soit attrayant pour un grand nombre de gens.
1. Commencez par de jolis tons neutres et des textures avec lesquels il est facile de vivre. Un intérieur peut être fabuleux et néanmoins peu pratique si les éléments qui s’y trouvent sont « invivables ».
2. Assurez-vous qu’il y ait du contraste et des couleurs pour ajouter de l’effet et de l’intérêt. Des murs clairs avec des sols sombres, des tons neutres avec des coussins de couleur vive, diverses textures et juxtapositions pour ajouter de la chaleur.
3. Portez une attention particulière aux détails, aux accessoires qui ajoutent de l’intérêt et de la personnalité à la pièce; notamment mélangez les métaux tout en maintenant la cohérence du look.
4. L’objectif ultime est de créer un bel intérieur qui soit plaisant au point que les gens se disent : « je me verrais bien vivre ici ».

Conseils de voyage : Pour joindre l’utile à l’agréable, visitez Toronto quand les professionnels et les amateurs du septième art célèbrent les blockbusters de l’automne. Début septembre, la Ville Reine bouillonne d’activité pendant le Toronto International Film Festival et les stars affluent de toutes parts (mais c’est la lumière de l’été indien qui, selon moi, vole la vedette !). Connu pour sa programmation prestigieuse, le TIFF permet aux cinéphiles et autres amateurs de culture de voir des longs métrages, souvent pressentis pour les Oscars, en première mondiale.

Ne manquez pas le Festival de film européen qui nous apporte chaque année sa moisson de films inédits, souvent primés de l’autre côté de l’Atlantique. Lancé en 1984 dans la capitale canadienne, cet événement se déroule quasi simultanément dans trois grandes villes canadiennes (Ottawa, Toronto et Vancouver), vers la mi-novembre. Apprécié pour sa sélection de films inédits, ce festival permet aux cinéphiles et autres amateurs de culture de voir des longs métrages en première canadienne et dans leur langue d’origine (avec sous-titrage).

Auteur:
Corinne Cécilia
Photographe:
1. Look with the Heart, œuvre de Jean-Pierre Lafrance /Thompson Landry Gallery 2 à 5. Trump International Hotel & Tower Toronto 6. TIFF 7. Corinne Cécilia
Mots-clics: