Québec éternelle

Québec éternelle — Promenade photographique dans l’âme d’un pays
par Michel Lessard avec la collaboration de Pierre Lavoie et Patrick Altman

L’attente est enfin récompensée, le tout dernier livre de mon auteur et historien québécois préféré est arrivé. Cet ouvrage exhaustif, Québec éternelle — Promenade photographique dans l’âme d’un pays, se penche sur l’histoire de la photographie de la ville de Québec. En feuillant ce livre, on survole environ une centaine d’œuvres photographiques réalisées entre 1840 et 1855 qui nous font découvrir le paysage architectural, la vie quotidienne et la mode vestimentaire de l’époque. Ces photos recèlent mille et un trésors cachés et on pourrait facilement passer des heures à admirer tous les détails.

Voici un aperçu en images :


« Québec est d’abord un chef-lieu sacré. Partout sur le cap et à la Basse-Ville, les flèches des clochers se dressent vers le ciel tel des antennes pointées sur l’infini mystérieux. Cathédrales, églises, chapelles de communautés religieuses transforment la ville en véritable acropole dominée par une forêt de croix et de coqs, grands symboles de la culture française, de cette France qui est venue coloniser ces terres à ses débuts », précise M. Lessard.

Après-midi d’été sur la terrasse Dufferin. Louis-Prudent Vallée, Québec, vers 1880.

Vue de la côte de la Fabrique, Louis-Prudent Vallée, Québec, vers 1880.

Dortoirs du pensionnat, couvent des Ursulines, Jules-Ernest Livernois, Québec, 1880.

« Québec éternelle dépeint la ville de Québec de 1850 à 1885, c’est un livre certes sur l’histoire de cette ville, et la manière d’y vivre à cette époque, mais aussi et surtout un livre sur l’art photographique, en y reproduisant plusieurs images inédites et chefs-d’œuvre des grands photographes québécois, et aussi étrangers (français, britanniques et américains) qui allaient fixer à jamais ces images indélébiles de l’ambiance et des charmes de la capitale », commente M. Altman.

Intérieur d’un wagon de première classe sur la ligne du Grand Tronc, Louis-Prudent Vallée, Québec, 1880.

Au pied de la falaise de Lévis, devant la gare ferroviaire et le passage aménagé sur le pont de glace vers Québec, Alexander Henderson, Montréal, vers 1867.

De plus, le livre est vendu avec un DVD et une paire de lunettes 3D pour agrémenter l’expérience photographique.

Crédits pour photos :
1 à 6. Les Éditions de l’Homme, 2013.

Reproduction des photos autorisées par « Québec éternelle — Promenade photographique dans l’âme d’un pays » de Michel Lessard avec la collaboration de Pierre Lavoie et Patrick Altman (Les Éditions de l’Homme, 2013).

Auteur:
Valérie Morisset
Photographe:
Les Éditions de l’Homme, 2014.
Mots-clics: