Voyager comme un designer : Françoise Saliou au Pays basque

S’il est une destination fascinante en matière d’art de vivre et de stylisme, c’est bien le Pays basque. Mariant le sud-ouest de la France au nord-est de l’Espagne, façonnée par la fougue de l’océan Atlantique, cette contrée noble et courageuse voit la richesse des traditions rivaliser avec l’inventivité des créateurs. Songez à Maurice Ravel, à Paco Rabanne ou à Cristóbal Balenciaga…

Depuis des siècles, l’Euskal Herria produit des gens de talent qui ont marqué l’histoire de France et de Navarre… Riches d’un savoir-faire millénaire, les artisans symbolisent le génie créatif euskarien. Voyez les céramiques de la maison Cazaux, les bijoux d’Amestoy, les meubles d’Alki, les concepts de Blunt… Tous méritent une visite sur place, à Biarritz, station balnéaire qu’affectionnaient déjà les têtes couronnées de Londres à Saint-Pétersbourg au XIXe siècle, et qui est célèbre pour ses bâtiments historiques de styles hétéroclites.

Le patrimoine architectural est un des attraits majeurs du Pays basque. C’est en misant sur cette richesse que le célèbre rugbyman Serge Blanco a créé un véritable joyau hôtelier à Anglet : le Château de Brindos. Proche des plages et autres sites d’intérêt, ce domaine paisible séduit d’emblée, tant par la beauté de ses décors, toutes chambres confondues, que par le cadre enchanteur qu’il offre aux visiteurs. Pourvues d’une vaste terrasse, les suites sont particulièrement romantiques, tandis que de petits passages secrets, en forme d’escaliers en colimaçon, évoquent une époque pour le moins chevaleresque! La vue sur l’immense lac abritant des canards sauvages est reposante, et l’on peut parcourir les sentiers forestiers alentour à pied ou à cheval. Le spa, la salle de sport et la piscine extérieure complètent les installations de cet hôtel de luxe discret, dont l’ambiance sereine et résolument magique n’a d’égal que l’accueil attentionné d’une équipe chaleureuse. Ainsi, Brindos est une des perles du réseau Relais & Châteaux

La gastronomie est l’autre atout du Sud-Ouest. Classé très bonne table au Guide Michelin, le restaurant du Château de Brindos propose une cuisine exquise, que l’on peut déguster à l’abri des épais murs de pierre, ou en terrasse… Christophe Grosjean, lauréat du Trophée Gault & Millau d’Or Espoir 2012, est aux commandes d’une brigade talentueuse qui met en valeur les produits du terroir. Après une carrière brillante, notamment en Californie, le chef a pris les rênes du restaurant en 2010 pour offrir aux visiteurs sa passion créative : chaque plat est un festival savoureux pour le palais, un régal pour les yeux. Le temps d’un repas, le sympathique et délicat sommelier, Sylvain Desheulles, vous emmène dans un autre monde — là où la science des vins devient un art — tandis que le personnel de salle aide à rendre l’expérience des plus agréables.

En visitant la région, on est frappé par l’aspect impeccable des demeures, même très anciennes : qu’il s’agisse des villas urbaines, des châteaux restaurés ou de fermes de campagne, l’habitat est admirablement bien entretenu, à l’image des gens du pays, toujours soignés. Car la maison fait la fierté de ses habitants, comme me l’expliquait Maylis Garrouteigt, responsable Accueil et presse à Biarritz tourisme… Elle est aussi un lieu de rencontre pour les Basques de la diaspora aux Amériques. C’est ainsi que nous avons découvert Françoise Saliou, maître-verrier et propriétaire de l’atelier-boutique La Pierre de Lune (avenue Duluth à Montréal), que l’on peut visiter, de préférence en prenant rendez-vous au 514 845-3429. Native du Pays basque, Françoise offre un savoir-faire précieux pour restaurer des vitraux anciens, œuvrant ainsi pour la préservation du patrimoine local. Son expertise unique lui a valu de recevoir, en 2004, un Prix spécial du patrimoine comme artisan de l’année. Laissons Françoise nous guider en sa terre natale…

Corinne Cécilia : Où aimez-vous loger lorsque vous allez au Pays basque?
Françoise Saliou : Si je n’avais pas de maison, j’irais au Grand Palais, à Biarritz, face à la mer… ou dans l’arrière-pays, entre la mer et la montagne, à Ainhoa. J’aime l’espace mental et l’énergie physique de la mer.

CC : Où aimez-vous manger?
FS : Chez Albert, à Biarritz, au Port des Pêcheurs. Dans le Pays basque espagnol : à Urdax, à La Koska, ou à Zugarramurdi. À Espelette, pour manger une bonne garbure (soupe aux choux épaisse). À la table des Frères Ibarboure; à Arbonne; à Socoa. Chez « Margot », à Ciboure. À Anglet, au restaurant Les Sables d’or, etc.

CC : Où aimez-vous prendre un verre?
FS : Partout en face de la mer : à Biarritz, à Bidart, à Saint-Jean-de-Luz, à Bayonne. Partout au Pays basque, car c’est très festif. Aux fêtes typiques de la région.

CC : Où aimez-vous faire vos emplettes?
FS : Il y a de très belles boutiques et les gens sont très coquets. À Biarritz, rue Mazagran; aux Nouvelles Galeries; rue Gambetta; et dans tout le centre-ville. Dans le vieux Bayonne piétonnier et à Saint-Jean-de-Luz. Et puis il y a beaucoup de brocanteurs dans les villages, c’est la mode des vide-greniers.

CC : Où aimez-vous flâner pour vous relaxer?
FS : Au bord de la mer. À la Côte des Basques, au Port-Vieux. Tout le long du littoral qui a une vue sur les Pyrénées, à Saint-Jean-de-Luz. À Hendaye : à la Rhune. À Saint-Jean-Pied-de-Port.

CC : Avez-vous un ou plusieurs endroits préférés (musées, etc.)?
FS : Les expositions qui se déroulent à Biarritz dans les deux casinos… Bellevue et Municipal. Le centre de la gare du Midi devenu un grand centre d’art. Le Musée d’art asiatique à Biarritz. À Bayonne, la cathédrale; à Saint-Jean-de-Luz, la maison de l’Infante. À Cambo-Les-Bains, la maison d’Edmond Rostand; à Hendaye, le château d’Abbadia. La corniche de Socoa. À Urdax, l’ancien monastère des Prémontrés et le cloître avec une exposition permanente de peintres et de sculpteurs basques…
Toutes les expositions artisanales et gastronomiques dans les villages. On peut y déguster le gâteau basque ou du fromage, et y trouver des makilas (bâtons de marche), des chisteras (instruments en osier pour jouer à la pelote basque), des espadrilles, du tissu basque…

Conseils de voyage : Pour concrétiser les bonnes résolutions du début d’année, offrez-vous un séjour revitalisant dans l’un des plus célèbres établissements de thalassothérapie français, au cœur de la capitale des cures marines. Lancé en 1979 par Louison Bobet — champion cycliste acquis aux bienfaits thérapeutiques de la mer —, Le Miramar est une référence incontournable en la matière. Détendez-vous au sein du lagon de relaxation : allongé dans le noir et dans un bassin à l’eau très saline, on y flotte jusqu’à l’abandon de toute tension… Alternez une séance en piscine d’eau de mer chaude avec un soin bien-être (une enveloppe revitalisante ou encore un drainage marin). Profitez des conseils professionnels et du restaurant diététique. Restauré par le groupe Accor, le Sofitel Biarritz Le Miramar Thalassa Sea & Spa est reconnu comme un des meilleurs spas de luxe au monde. Un séjour sur place d’une semaine est idéal pour une approche holistique : santé, vitalité, nutrition et plus. En plus d’une régénération mentale et physique, la qualité des soins et des services vous laissera un souvenir impérissable.

Plus près de chez nous, découvrez la culture basque grâce à l’Association des Basques du Québec et au Zazpiak Bat Vancouver Basque Club. Saviez-vous que longtemps avant que Jacques Cartier ne découvre le Canada, des harponneurs basques sillonnaient déjà l’estuaire du Saint-Laurent pour pêcher la baleine? Pour en savoir plus, visitez le Parc de l’Aventure basque en Amérique au retour des beaux jours. Situé à Trois-Pistoles il propose des expositions, des excursions sur l’île aux Basques et d’autres activités originales. Enfin, dégustez les produits basques importés au Canada par l’équipe passionnée de Txotx : des cidres et des vins de grande qualité, et des produits du terroir, dont le piment d’Espelette qui décore si joliment les maisons.

Photos:
1a. Biarritz La Villa Belza. Photo © Le Doaré – Ville de Biarritz
1 b. Façade de la Cité de l’Océan Biarritz. Photo Musée de la Mer de Biarritz/CRTA
1c. Photo fournie par le Château de Brindos
2a, b, c. Photos © Lucky Studio, Sources Cazaux
3a, b, c. Photos fournies par le Château de Brindos
4a, b, c. Photos fournies par le Château de Brindos
5. Photo © Kelly Chomat
6. Hôtel du Palais, Biarritz, Pyrénées-Atlantiques (64). Photo © Jean-Jacques Brochard /CRTA
Source : Comité régional de tourisme d’Aquitaine — Photothèque CRTA
7a, b, c. Photos © Kelly Chomat
8. Ville de Biarritz – Photo © B. Bloch / CRTA. Fournie par Comité régional de tourisme d’Aquitaine
9. Château néo-gothique d’Abbadia — Photo © Laurent Reiz /CRTA Source : Photothèque du Comité régional de tourisme d’Aquitaine
10a. Le Sofitel Biarritz Le Miramar Thalassa Sea & Spa — Photo © Fabrice Rambert
10 b. Le Sofitel Biarritz Le Miramar Thalassa Sea & Spa — Photo © Photomobile
10c. Le Sofitel Biarritz Le Miramar Thalassa Sea & Spa — Photo © Fabrice Rambert
11a, 11 b, 11c. Photos © Kelly Chomat

Auteur:
Corinne Cécilia
Photographe:
Ville de Biarritz – Photo © B. Bloch / CRTA. Fournie par Comité régional de tourisme d’Aquitaine
Mots-clics: