Entrevue avec À la Mode Montréal

Julia Vallelunga, fondatrice du webzine À la Mode Montréal, est reconnue pour son sens du style et son talent en entrepreneuriat. Son entreprise La Raffinerie, dont les accessoires à la touche vintage sont distribués dans plusieurs pays, ont même trouvé vitrine dans des boutiques réputées dont Anthropologie et Yumi Kim. Dénicher des trouvailles est certainement de nature intuitive pour Julia. Au-delà des bijoux, sa flamme pour le vintage et la couleur se reflète dans son quotidien, jusque dans sa demeure.

Julia, pourrais-tu te présenter ?
«  Mon nom est Julia Vallelunga, je suis l’éditrice et la fondatrice du site web À la Mode Montréal. Après un bac en Économie et Politique à l’Université de Montréal, j’ai travaillé pendant quelques années comme conseillère d’entreprise avant de créer À la mode Montréal en 2009. J’adore les objets colorés, le vintage et la créativité ! »

Quels sont tes conseils pour ne pas confondre éclectisme et bric-à-brac ?
« Cela m’a pris quelques années avant de bien réussir un style qui ne fait pas trop bric-à-brac !  Ma règle numéro 1 est de sélectionner les plus beaux objets. Avoir trop d’antiquités chez soi peut facilement avoir l’air bric-à-brac. On doit aussi porter une attention particulière à l’agencement des couleurs. Avec les différents bois et matériaux, ce n’est pas toujours évident. Le truc c’est de trouver un fil conducteur. Chez moi, c’est le jaune. »

Avec autant d’objets  et d’antiquités disparates, comment unifier le décor ? As-tu des astuces à suggérer ?
« J’aime beaucoup mélanger les objets vintage avec le moderne. Par exemple, une table ancienne avec des chaises plus modernes. Pour les murs, je privilégie le blanc pour mettre en valeur les objets qui sont pour la plupart colorés. » 

Le grand dilemme : peindre ou ne pas peindre les meubles antiques en bois ?
«  Je cherche justement un vaisselier antique pour le peindre en blanc. Bien sûr, c’est toujours un peu dommage de peindre un meuble, mais c’est tellement plus facile à agencer ! »

Chez toi, quelle est la trouvaille récupérée, antique ou encore à laquelle tu as donné un nouveau souffle, qui est la plus fonctionnelle ?
« Cela fait trois fois que je déménage et que j’emmène mon manteau de cheminée antique. Je l’ai peint en blanc et je m’en sers pour ajouter du cachet dans mon appartement. Il me suit par tout ! » 

Pour suivre À la Mode Montréal et sa communauté, voici une série de références :

À la Mode Montréal sur Facebook.
À la Mode Montréal sur Twitter.
À la Mode Montréal sur Pinterest.

Merci Julie pour cette généreuse collaboration ! 

Crédits pour photo :
1 et 2 : À la Mode Montréal