Dilemme déco : les stickers muraux

Dernièrement, il me semble que chaque boutique de matériel d’artiste, de fournitures de rénovation ou de décoration présente un éventail de stickers muraux. De la typographie aux motifs floraux, tout y est. Je dois admettre, j’ai pensé qu’ils étaient plutôt ingénieux à leur arrivée sur le marché. Ils me semblaient pratiques et fonctionnels. Une solution rapide pour donner un coup d’éclat coloré ou surdimensionné sans la complexité et les frais d’encadrement. Mais aujourd’hui, quand j’en croise un du regard, ça m’hérisse !

Oh ! Celui-là, il est partout. Puis-je suggérer l’idée saugrenue de se procurer un réel chandelier ?

La décoration, tout comme l’art, est un domaine subjectif et individuel. Je respecte que plusieurs ne soient pas en accord avec mon opinion. J’espère que vous me partagerez tout en douceur vos commentaires dans le formulaire ici-bas !

Les calques surdimensionnés inspirés de la nature sont populaires dans les salons. Encore une fois, j’aime mieux croiser des yeux une toile originale ou une plante naturelle. Mais ce n’est que mon opinion. Quelle est la vôtre ?

Bizarrement, les vinyls muraux me plaisent encore dans les chambres d’enfant. J’imagine que les personnages de BD, les images ludiques et les couleurs vives s’y prêtent bien.

Cette échelle de croissance est mignonne. Encore une fois, c’est pour une chambre d’enfant. J’adore lorsque l’art a un esprit fonctionnel !

Je suis certaine que vous avez des impressiones très personelles sur les stickers muraux. Peut-être cohabitent-ils bien dans votre demeure.

Selon vous, les autocollants muraux sont-il encore tendance ou sont-ils dépassés ?

Crédits pour images :

1-3. Etsy
4. House & Home, tel que vu sur Ferm Living

Photographe:
Etsy
Mots-clics: