Charme typique de la côte Est

Ma famille et moi avons loué cette remarquable vieille maison sur la côte de Chester, en Nouvelle-Écosse. C’est ma destination estivale préférée après mon premier amour, la France. Si vous planifiez un voyage dans l’Est cet été, ne manquez surtout pas les régates d’été annuelles de Chester, qui se déroulent durant la deuxième semaine du mois d’août ! Sur la côte Est, les étés sont synonymes de pure détente, ils nous font presque revivre les journées d’antan. Le rythme y est lent, les gens sont cordiaux et les maisons regorgent de détails charmants.

Voici quelques clichés de la vieille maison, qui montre des signes d’usure adorables et qui a su maintenir son cachet décontracté typique de la côte Est. La beauté réside souvent dans les imperfections.

Voici la maison de planches de clin blanches, haut perchée sur une colline, surplombant une baie paisible de l’océan Atlantique et couronnée d’un porche avant à deux étages.

Dans la péninsule sont parsemées une ribambelle de maisons époustouflantes. Quelle galerie pourrait se passer d’une vieille chaise berçante d’osier ? Le banc ultralong peint en blanc met joliment les fenêtres en valeur.

Dans l’autre direction, la maison surplombe la baie. La vue est spectaculaire où que le regard se porte.

Nous soupions souvent sur la galerie, à cette table minuscule agrémentée de chaises pliantes un tantinet vieille école, pour admirer le coucher du soleil.

La véranda, la petite varangue et l’étendue de pelouse bien verte contribuent à l’impression de charme qui se dégage des lieux.

Pour se rendre à la plage, il fallait dévaler un sentier escarpé, mais l’effort en valait la chandelle. Quel ravissant hangar à bateaux !

L’une des chambres, à l’étage, agrémentée d’une couverture matelassée, d’un tapis dhurrie pâle, de rideaux à embrasses en coton et d’antiquités bobinées. Les murs bleu pâle reflètent la lumière de la côte Est, créant une ambiance magique et sereine. Je me suis toujours endormie comme un bébé dans cette chambre ! Le bonheur-du-jour, un petit bureau où écrire, de ma chambre. C’est là que j’ai rédigé mon mot de la rédactrice !

Une des autres chambres, parée de papier peint à motif floral jusqu’au plafond en pente. La chaise verte au dossier en échelle est jolie.

La même sobriété règne dans la salle à manger. La maison est remplie de tapis anciens accrochés aux murs, ce qui confère à chaque pièce un cachet vieillot. Qui plus est, je raffole des armoires en coin intégrées originales et des agencements de vaisselle bleu et blanc.

Les chaises en osier toutes simples conviennent parfaitement au salon.

La brique du foyer me plaît beaucoup, comme la beauté toute simple émanant des quelques roches ramassées çà et là et posées sur le manteau de cheminée. Par ailleurs, toute maison de la côte Est se doit de faire un clin d’œil aux goélands !

Sur les murs se trouvaient également ces assiettes royales d’époque. J’aime leur aspect décrépit. Aussi, la maison possède une kyrielle d’éléments de quincaillerie pittoresques, comme cette poignée de porte ovale.

Le garde-manger original de la maison, la cerise sur le gâteau, m’a épatée grâce à son dosseret aux lignes horizontales, ses poignées en coupelle et ses fermetures à genouillère. Même si l’évier de cuisine n’est pas à priori très invitant, j’ai trouvé que les rideaux à volants bleu et blanc lui conféraient une touche spéciale.

Crédits photos :
1, 2, 6, 10, 14 –  Cottagecountry.com
3-5, 7-9, 11-12, 13, 15-17 –  Suzanne Dimma