11-beforephotospart2.jpg

Suzanne rénove son sous-sol : la démolition

Pour ceux qui ont lu mon billet de blogue du 14 janvier 2013 « Suzanne rénove son sous-sol », vous avez déjà vu les photos prises avant les rénovations de notre logement locatif d’une chambre qui occupait anciennement le sous-sol de notre maison torontoise. Nous avons choisi de convertir l’espace en un bureau à domicile fonctionnel.

Voici un bref survol de l’espace avant les rénovations avec la minuscule cuisinette, la salle de bain rudimentaire, la chambre sombre et ses bibliothèques bancales, l’ancienne moquette défraîchie, le petit séjour avec un système d’aération qui abaissaient inutilement le plafond, l’affreuse buanderie et la cage d’escalier désuète.

Le processus de démolition est toujours angoissant, mais suscite également un sentiment de libération. Il y avait de la poussière partout et s’infiltrait à travers le parquet dans toute la maison. Mais c’était excitant de voir la transformation de l’espace. Nous avons ouvert la cuisinette et le séjour pour constater à quel point la pièce principale serait grande (dès que l’appareil de chauffage central serait relocalisé).

J’ai adoré l’espace ouvert lorsqu’on a retiré les murs de la salle de bain.

Nous avons dû enlever l’ancien carrelage blanc, et vous pouvez voir, ici, la structure de la nouvelle douche.

Des sacs de poubelles après sacs de poubelles ont été remplis de l’ancienne moquette et du vieux sol en linoléum (sous la moquette).

Nous avons rangé toutes nos choses sous l’escalier couvert d’un petit morceau de plastique. Il va sans dire que la poussière s’est introduite avec joie et j’ai même dû fouiller quelques fois pour des trucs.

Ici, on aperçoit le système d’aération au plafond, juste avant qu’on le déplace dans la chaufferie. Vous pouvez très bien voir l’espace qu’il occupait dans le passage.

La journée la plus chaotique quand nous avons retiré le plafond.

Ici, on peut voir l’appareil de chauffage central dans son nouvel emplacement à côté du chauffe-eau près de l’escalier — tellement pratique de situer tous ces appareils ensemble.

Les chats étaient tout à fait désorientés lorsque nous avons démoli le placard à l’arrière de l’escalier pour ouvrir le sous-sol à l’étage et découvert les marches camouflées dessous.

La buanderie était hors d’usage, alors j’ai dû faire ma lessive chez mes parents pendants quelques semaines.

À suivre…

Crédits pour photos :

1-9. Arriz Hassam
10-11. Suzanne Dimma

Auteur : Suzanne Dimma

Auteur:
Suzanne Dimma
Photographe:
Arriz Hassam
Mots-clics: