Recette : Bifteck d’aloyau frotté au café et au sel

Recette de :  Kristen Eppich
[rate]

Un bifteck d’aloyau est la plus grande partie de la coupe T-bone et se partage à merveille, puisque chacun peut avoir une portion du contre-filet et du filet. Le café de la marinade à sec ajoute une touche d’acidité qui accentue la saveur du boeuf.

Ingrédients

Sel au café

  • 65 ml (1/4 tasse) de sel de mer en flocons
  • 25 ml (5 c. à thé) de poudre d’expresso de bonne qualité

Marinade à sec

  • 20 ml (4 c. à thé) de sel au café
  • 15 ml (1 c. à soupe) de paprika espagnol fumé
  • 15 ml (1 c. à soupe) de cassonade
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de poivre moulu
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de coriandre moulue
  • 1 ml (1/4 c. à thé) de cannelle moulue

 Steak

  • 1 bifteck d’aloyau, coupé en tranches de 4 cm d’épaisseur (env. 1 kg)
  • 30 m (2 c. é soupe) d’huile végétale

 

Instructions Portions:  3 personnes

 FAIRE LE SEL AU CAFÉ

1. Mélanger le sel et la poudre d’expresso dans un petit bol.

FAIRE LA MARINADE

1. Mélanger 20 ml de sel au café, le paprika, la cassonade, le poivre, la coriandre et la cannelle dans un bol.

 PRÉPARER LE BIFTEK

1. Placer le bifteck sur une petite grille au-dessus d’une assiette. Parsemer de marinade des deux côtés.
2. Réfrigérer la viande à découvert de 2 à 6 h. Sortir 1 h avant de cuire afin de porter à la température ambiante.

 GRILLER LE BIFTEK

1. Préchauffer le gril à feu moyen, de 200 °C à 230 °C (400 °F à 450 °F).
2. Huiler la viande. Placer sur le gril, fermer et cuire 4 min.
3. Retourner la viande sur une autre section et cuire 4 min. Retourner à nouveau de façon à obtenir un marquage quadrillé. Cuire 2 min.
4. Répéter l’opération ; la température interne doit atteindre 51 °C (125 °F) pour une cuisson à point.
5. Laisser reposer la viande sur une planche 10 min.
6. Couper la viande le long de l’os, en séparant le contre-filet et le filet. Couper chaque morceau en tranches de 1 cm. Servir avec le reste de sel au café.

Photographe :
Angus Ferguson
Source:
Maison & Demeure juin 2017
Mots-clics: