Poufs et coussins de sols

J’aime recevoir chez moi et j’aime le faire sans flaflas. Si ce n’était que de moi, le port des pantoufles serait obligatoire sous mon toit (phentex facultatif !). Mais ce serait là un défi à l’élégance. Il y a tout de même des limites !

Comme nos garde-robes qui cachent nos pantoufles, notre mobilier cache aussi son délinquant moelleux : le pouf. Pourtant, ce petit siège rembourré ne devrait pas être réservé à la salle de jeux des enfants ! Les poufs design et les coussins de sol sont de beaux atouts dans l’aménagement d’une salle de séjour ou d’un boudoir. Pour la détente comme pour recevoir dans un esprit décontracté, voici quelques poufs tout confort :

 

Ces poufs de cuir marocains, faits à la main et offerts dans une multitude de couleurs, sont idéaux comme siège supplémentaire au salon.

Plus désinvoltes et ludiques, les poufs Pullover Fatboy ne donnent pas leur place en matière de confort (et de conversation). Tout nouvellement sur le marché, la housse Pullover Blanket arbore un joli design à la manière patchwork tandis que la housse de toile Pullover Postbag est habillée d’un imprimé amusant.

Les coussins de matières naturelles sont sans contredits mes favoris. Ces galets Livingstones, conçus de pure laine vierge par Stéphanie Marin, et garnis de fibre polysiliconée anallergique, sont ravissants. Les poufs Ernest de la designer Donna Wilson, recouverts d’une housse de laine d’agneau, sont également d’une remarquable qualité et s’agencent à un look plus ethnique. Deux modèles écolo époustouflants !

Si vous voulez faire jaser et que vous aimez la fantaisie, peut-être oserez-vous les créatures Tato (ovales) et Tatoo (rondes) de Cerruti Baleri ? Elle me font bien rigoler !

Pour une dose de cozy assumé, abandonnez-vous au confort, en reposant vos jambes lourdes sur ces poufs et ces coussins de sols.

 

Crédits pour photos :

1. House & Home. Photographe, Heather Ross.
2. The Cross.
3 et 5. Made in design.
4. Smarin et Design Within Reach.

Auteur:
Katry Ann Beaudoin
Photographe:
Heather Ross
Mots-clics: