Le marché Finnegan à Hudson

Samedi dernier, j’ai fait un petit tour à Hudson pour une journée de chinage à la campagne. J’avais gardé de bons souvenirs de ce marché aux puces unique, qui se tient tout simplement dans un champ, à la sortie de Hudson. Cette petite cassure avec le rythme de la vie urbaine m’a fait me questionner : pourquoi ai-je laissé autant d’années passer depuis ma dernière visite ?

Mais je crois qu’il y a beaucoup de gens qui ont eu la même idée que moi! Le marché débordait de gens à la recherche d’antiquités ou simplement en train de profiter d’une belle journée à la campagne.

L’énorme saule au centre de la place du marché sert de point de rencontre, en plus de fournir de l’ombre pour un parfait pique-nique sur la pelouse.

Les commerçants offrent toutes sortent d’antiquités et de reproductions, et la majorité des meubles sont fait de pin québécois. On peut choisir parmi des armoires, des buffets, des tables d’appoint et beaucoup d’autres meubles. Cette table de boulanger a attiré mon regard. Elle serait parfaite dans un décor de style traditionnel, mais pourrait aussi créer un contraste très intéressant dans un espace moderne.

Cherchez-vous un miroir en bois? Vous aurez certainement beaucoup de choix au marché Finnegan. Mais n’oubliez pas prendre vos mesures au préalable !

Vous cherchez peut-être un tapis tissé en coton ? Ils apportent de la couleur et de la joie dans la cuisine, ou devant la porte de la cour.

Lorsque vous magasinez à un marché, soyez attentifs : vous pourriez faire des trouvailles uniques. J’adore ce panier de laitier. Il serait trop génial dans une entrée pour organiser le courrier ! L’énorme bouteille en verre pourrait servir de décoration dans un coin vide, ou encore être mise en vedette devant une fenêtre.

Qui penserait que les maisons d’oiseaux sont offertes dans autant de styles et de couleurs ? Celles-ci sont peintes à la main. La touche finale parfaite dans votre jardin!

Ce fauteuil et cette table d’appoint seraient superbes, en noir ou en blanc lustré. La texture serait mise en évidence, et cette paire de meubles vintage trouverait un look complètement nouveau. Ajoutez un cousin avec un tissu à motif et vous aurez un ensemble très tendance. Avez-vous aussi vu le lustre sur la chaise? Il pourrait être retapé de façon spectaculaire avec un minimum de temps et d’argent.

Si vous possédez déjà un fauteuil que vous aimez, mais qui a peut-être besoin d’un peu de soins, apportez-le au marché Finnegan pour une « chirurgie plastique ». Ce commerçant peut réaliser toutes sortes de réparations, et peut restaurer votre pièce et lui rendre son éclat original.

Antiquités mises à part, il y a aussi beaucoup d’autres choses à découvrir, comme ce kiosque qui vend des arrangements de fleurs séchées. Mes préférés étaient conçus dans des cache-pots faits de jolies boîtes en bois vieilli. Le champêtre chic, quoi!

Et je n’ai pas encore parlé de la nourriture offerte au marché ! Toutes les gâteries sont faites maison, et la plupart à partir de farine multi-grains ou biologique. Ce kiosque offrait toutes sortes de variétés de pains, ainsi que des gâteaux au citron, aux carottes et aux dates.

Je n’ai pas pu résister à l’achat d’une bonne confiture fraise et rhubarbe maison. J’ai eu de la difficulté à arrêter mon choix, mais j’en ai été très satisfaite le lendemain quand je l’ai dégustée pour accompagner des scones (aussi achetés aux marché) pour le petit-déjeuner. Quel régal !

Ma journée au marché Finnegan à été un succès sur toute la ligne. De plus, j’ai profité de l’air frais, du paysage magnifique et du rythme décontracté de la campagne. Même si vous ne cherchez pas un objet précis, je vous conseille fortement d’aller y faire un tour. Alors, samedi prochain montez dans la voiture et faites le court trajet jusqu’à Hudson. Vous ne le regretterez pas !

Le marché Finnegan est situé au 775, chemin Main, à Hudson, Québec, J0P 1H0. Le marché est ouvert le samedi seulement, à partir du premier samedi de mai, jusqu’au dernier samedi d’octobre. Le stationnement est gratuit.

Crédits pour photos:

1-13: Lisa Cecchini


Photographe:
Lisa Cecchini
Mots-clics: