Jump to Navigation

Souvenirs d’Italie

19 Août 2014
Décoration et design

Alors que la rentrée s’annonce, je suis encore plongée dans mes souvenirs de vacances en buvant du Prosecco à l’heure de l’aperitivo. Voici quelques extraits de mon carnet de voyage en vous épargnant les photos de bouffe, d’églises et de monuments repères, franchement mieux photographiés par les pros.

SEMAINE 1 — LAGO DI COMO


Ce printemps, mon amie Karen m’a invitée chez elle en Italie du Nord. Elle loue depuis quelques années un appartement dans une villa à Cernobbio, juste derrière la somptueuse Villa d’Este. Nous avions planifié de flâner, cuisiner et faire quelques escales en bateau afin d’admirer les panoramas époustouflants du lac de Côme.

Le Lago di Como est considéré comme l’un des plus beaux en Europe et est une retraite populaire pour les gens plutôt fortunés. Les rives escarpées abondent de villas et de palais parés de jardins luxuriants. Le système de transport naval est tellement impec que pour quelques euros, on y navigue partout. C’est plutôt génial pour visiter les villages avoisinants et pour moi qui adore l’eau!

BELLAGIO

 

Direction Bellagio! Pendant notre traversée du lac, nous avons aperçu la villa Balbianello et les superbes montagnes pré-alpiennes qui défilaient derrière.

Bellagio est une destination très populaire et la foule y est au rendez-vous. Aussitôt arrivée, je me suis précipitée à traverser le centre touristique pour rejoindre d’emblée l’autre côté de cette péninsule. À Cernobbio, en suivant mon intuition, j’ai appris à m’orienter dans ce labyrinthe de petites ruelles étroites qui semblaient, par moment, être des passages privés. Ultimo, j’y ai découvert une jolie terrasse ombragée sur le bord de l’eau bondée de villageois paisiblement posés. Quel bonheur!
 
SOIRÉE À L’ITALIENNE


Karen, une hôtesse hors pair et une cuisinière extraordinaire, s’est mise d’accord avec sa voisine, Gabriella, pour préparer un dîner dans le superbe pavillon du jardin. Ici, vous voyez les convives, Karen, Gabriella, Anne et Carmen qui se la coulent douce lors de cette merveilleuse soirée d’été.

EXCURSION AU SOMMET DE CERNOBBIO


Ce jour-là, j’ai décidé de m’aventurer au sommet de Cernobbio avant de prendre le train pour Milan. Les rues sont étroites et il faut faire attention aux automobilistes nerveux qui filent à toute allure. Les vues en valent la peine et les maisons perchées là-haut sont de toute beauté!
  
Les styles architecturaux de cette région s’étalent depuis l’époque médiévale. Le style Liberty issu de l’Art nouveau y est aussi bien présent.
 
SEMAINE 2 — DIRECTION VENISE


Après avoir vécu une semaine paisible à l’Italienne avec Karen, je prends maintenant la route avec mon ami Douglas qui est venu me rejoindre en voiture à Como. Notre première destination : Venise, en passant par le lac Garda. À Sirmonie, nous avons mangé midi sur une terrasse au bord du lac et avons pu apercevoir le très joli château Scaliger. Wow! Cette façade fleurie de la place publique est presque tout aussi spectaculaire!
 
À Venise, nous avons choisi de loger sur l’île de Lido et de faire la navette en vaporetto pendant notre séjour. Quelle belle découverte! Ce bras de mer qui sépare la mer Adriatique de la lagune de Venise est l’une des rares îles carrossables dans ce coin. Lido est également une grande station balnéaire très reconnue pour ses plages dorées. Après une longue journée d’exploration en voiture, nous étions bien contents de nous rendre directement jusqu’à l’entrée de notre hôtel avec nos bagages. J’ai immédiatement adoré cet endroit en y mettant les pieds. Sur cette photo nous voyons le très célèbre Grand Hôtel des Bains à Lido et à l’arrière-plan, Venise.

Venise! Nous avons quitté Lido à 8 h pour aller déjeuner à Venise. Douglas et moi sommes plutôt intuitifs dans nos déplacements et nos choix d’activités. Nous aimons flâner dans les rues et prendre le pouls de la place. Je photographie toutes sortes de jolis détails qui passent autrement inaperçus dans cette mer de beauté.

Nous ne sommes pas du genre à faire la file (surtout pas pendant des journées de chaleur accablante). Nous avons donc exploré les canaux en vaporettos où les brises apportaient une fraîcheur fort bienvenue. J’adore! Quelle merveilleuse surprise de découvrir que nous pouvons aussi plonger dans la 14e édition de la Biennale d’Architecture de Venise intitulée « Fundamentals »!

Dans le cadre de cette exposition internationale, nous avons visité le Pavillon de l’Arsenal qui habituellement n’est pas ouvert au public. J’ai été franchement charmée par la scénographie originale rassemblant artéfacts, art, films, architecture, danse, etc.

Le contenu de cette exposition est impressionnant. Mon coup de cœur a été le pavillon du royaume du Bahreïn qui présentait une immense bibliothèque circulaire dotée d’une grande table ronde au centre créant un espace propice à la réflexion et à l’échange. Observez bien, je m’y trouve parmi les livres dans ce panorama!

Le soir venu, complètement épuisés et saturés d’art et d’architecture, nous sommes vivement retournés à notre « Lido ». Et aussi, il s’agissait de notre dernier tour de vaporetto!

BOLOGNE
Le lendemain, nous avons quitté l’île de Lido pour poursuivre notre aventure. Nous sommes allés découvrir la ville de Ravenne, une autre destination balnéaire sur les côtes Adriatique. Ensuite, nous avons pris la route pour Milan en passant par Bologne.

Bologne a été une autre belle découverte! Une ville tellement riche en culture, je lisais même que Milan s’inspire souvent des courants originaux bolonais. Le centre de Bologne est une ville médiévale « rouge » à en juger par ces photos prises de la tour Asinelli, la majorité des bâtiments sont rouge de sienne et ocre.

Ce qui m’a le plus impressionnée, ce sont ces magnifiques trottoirs couverts, typiques de cette ville. Quel luxe de déambuler à l’abri du soleil brûlant sur ces pavés colorés aux magnifiques arcades ornementées!

En nous dirigeant au resto pour le repas du soir, nous sommes passés par la Piazza Maggiore, l’une des plus belles places publiques en Italie. Nous avons vu non seulement tous les trésors architecturaux tels la fameuse fontaine de Neptune, mais aussi un film projeté à l’extérieur qui était présenté dans le cadre du festival de cinéma Il cinema ritrovato.

Pour terminer, voici quelques clichés de beaux détails croqués sur le vif.

Ce qui est fantastique en Italie, peu importe notre itinéraire, c’est que nous baignons constamment dans la beauté infinie des matières et du savoir-faire des artisans des époques révolues : un vrai musée à ciel ouvert!

Photos :
Toutes les photos et vidéos sont de Anne Côté, juin 2014 (sauf la photo 1 et 17)
1. Villa d’Este
17. Grand Hôtel Les Bains

Des escaliers colorés

13 Août 2014
Bricolage

Recherchez-vous un projet à entreprendre pendant les prochains jours de pluie? Si vous êtes au chalet et n’avez rien à faire, voici une suggestion qui ajoutera de la vie! Pourquoi ne pas peindre l’escalier principal pour égayer votre hall d’entrée et accueillir vos invités avec éclat? Osez les couleurs, les rayures et les finis variés pour créer un escalier qui ne passera pas inaperçu! Voici quelques idées dénichées sur le Web!

Cet escalier de la maison de campagne de la designer et l’animatrice, Sarah Richardson, anime la cuisine et ajoute une touche charmante et ludique. Avec un peu de peinture, beaucoup de ponçage, du ruban à masquer, des numéros métalliques et de la patience, vous pouvez facilement recréer ce tapis d’escalier peint chez vous.

Essayez ce bel effet ombré sur votre escalier. L’idée est plutôt simple! Il suffit de recréer le dégradé d’une carte de nuancier. Choisissez votre couleur préférée, peignez deux contremarches de chaque teinte et le tour est joué. Ici, les marches, le giron et le pilastre en bois naturel confèrent un look sophistiqué.

Agencé aux murs blancs, cet escalier patiné par le temps et rehaussé d’un effet ombré aux tons rosés, dégage une douceur enfantine tout à fait séduisante.

La simplicité prime dans ce décor tout en blanc! Le chemin d’escalier peint d’une douce teinte grise rajoute un élément visuel intéressant et son style s’agencerait parfaitement à un chalet contemporain au bord de l’océan.

Pour les adeptes du look nautique, les petites rayures bleues sont un incontournable pour un décor réussi. Voici une façon audacieuse de les intégrer à son intérieur. Toutefois, la patience serait une vertu pour ce projet plutôt minutieux!

Cet escalier aux différents tons bleutés insuffle également une touche nautique. La main courante en corde est un bel ajout.

Voilà de belles façons d’user de sa créativité et de renouveler son décor sans trop dépenser!

Photos :
1. Björn Wallander pour HGTV
2. Jonny Valiant pour Real Simple
3. Design Sponge
4. Procrastination Mama
5. Remodelista
6. Jonathan Adler

Week-end à la voile

8 Août 2014
Shopping

Le week-end dernier nous avons improvisé une escapade de voilier sur le lac Champlain à laquelle nous avons jumelé un peu de camping sauvage. Le mot sauvage est juste, car on parle ici de la nature, rien que la nature (lire ici : s’improviser une toilette). Mon mari et moi ne sommes nullement équipés pour ce type d’activité non urbaine, mais un couple d’amis très chers l’est. Voilà qui simplifie beaucoup la chose.

Le lac Champlain est magnifique. À 1 h 30 de Montréal, c’est un bon compromis pour les amateurs de nature et de plaisirs nautiques. Notre programme était assez simple : lever, petit-déjeuner, voile, baignade, festin de fin de soirée, rires autour du feu et finalement, dodo sous la tente. Deux jours de pur bonheur quoi.

Voici quelques clichés de notre week-end.

La classique omelette aux pommes de terre et bacon est très facile à réussir en camping et surtout bon à tout coup. D’ailleurs, on dirait que tout est meilleur quand on mange en nature. L’équipement est limité, les ingrédients aussi; bref, tout est en place pour nous faire apprécier encore plus.

L’attention n’a pas été mise sur le décor ici, mais plus sur le thème. Une belle nappe à carreaux rouge et blanc qui rappelle les pique-niques d’enfance.

C’est sur ce voilier que nous avons navigué pendant deux jours. Mon ami Hugo, céramiste de métier et capitaine par passion, a acheté ce magnifique voilier tout en bois en Suède, à Göteborg, lors d’un séjour de trois mois, il y a deux ans. Après un mois de restauration, Justina (de son petit nom) est enfin prête à naviguer les eaux du lac Champlain. D’ailleurs, elle s’y fait drôlement remarquer.

C’est possiblement ce qui a inspiré Hugo à faire sa collection de poterie Marine. Des accessoires de cuisine et de déco pour la maison, Hugo Didier puise son inspiration dans les formes simples afin de produire une céramique moderne et engagée.

Voici quelques modèles de la collection Marine.

Beurrier marin


Crochet à manteau


Huiler marine (500 ml)

Admirez également son travail complet sur son site Web hugodidier.com

Photos :
1 à 3. Sarah-Jane Miville Deschênes
4 à 6. Hugo Didier

Accessoires de cuisine stylés

5 Août 2014
Art de la table

J’affectionne particulièrement les articles de cuisine déco. Probablement, car en plus d’avoir une fonction, ils sont jolis et agréables à disposer sur une étagère ou un comptoir. J’aime les accessoires aux lignes simples, dont les revêtements sont faits de matériaux nobles et très sobres. Les Japonais ont actuellement la cote dans l’art de la table et j’ai un léger faible pour leur design bien achevé. Mais ils ne sont pas les seuls. On en retrouve partout en Amérique et pas bien loin de chez nous!

Voici quelques-uns de mes coups de cœur.

La bouilloire V60 Buono par Hario
Ma nouvelle acquisition. Bien loin des traditionnelles bouilloires, ce modèle japonais par Hario vendu chez Williams & Sonoma combine à la fois style, fonction et qualité. En prime, cette bouilloire offre une précision à l’utilisation et ne coule pas!

La cafetière Chemex
La nouvelle tendance en matière de café. Pour les plus patients et les plus passionnés, bien sûr, la cafetière Chemex, elle aussi vendue chez Williams & Sonoma est une pièce élégante très convoitée. Moulée entièrement d’un verre très résistant qui conserve la chaleur, elle aborde un collet plus étroit qui permet un débit plus lent pour un café riche en saveur et sans amertume. C’est en jumelant ses connaissances en physique et en chimie ainsi que sa passion pour le café que Peter Schlumbohm a conçu, en 1941, cette pièce domestique aujourd’hui très populaire.

Le rouleau à pâte par Sarah Sherman Samuel
J’aime bien les articles de cuisine à l’allure artisanale. On en voit peu et c’est souvent ce qui rend l’objet attrayant. A Sunny Afternoon offre une belle gamme de produits artisanaux, tous faits à la main et conçus par la designer Sarah Sherman Samuel. Lignes simples et matériau noble (en noyer ou en érable selon la préférence), le Rolling Pin saurait très bien s’intégrer dans une cuisine moderne.

Le faitout en fonte par Sori Yanagi
Un classique du design japonais par le designer Sori Yanagi. Les lignes courbes et l’épaisseur de la pièce la rendent unique et en font pratiquement une œuvre d’art. La boutique torontoise Mjolk déborde d’objets pour la maison provenant des quatre coins du monde. De quoi faire rêver!

La tasse à espresso Lily
Un design simple et élégant créé par des artisans montréalais. Cette tasse à espresso Lily par Milan faite de cerisier est agrémentée d’un trait détaillé en noyer visible de l’intérieur comme de l’extérieur qui indique la quantité idéale de café pour respecter la tradition des grands baristas italiens.

Le couvert Onyx
Il est rare de voir un couvert d’un noir aussi riche et lustré. Le revêtement en acier inoxydable émaillé assure sa résistance et sa brillance. Agencée à un ensemble de vaisselle à motifs, la collection Onyx de West Elm ajoutera de la personnalité et de l’audace à votre table.

Photos :
1. williams-sonoma.com
2. wiliams-sonoma.com
3. asunnyafternoon.com
4. mjolk.ca
5. milancuisine.ca
6. westelm.com

5 projets à faire ce week-end

1 Août 2014
Décoration et design

Le week-end est à nos portes et j’ai tellement hâte! Après une longue semaine plutôt ardue à tous points de vue, j’ai décidé de me faire plaisir et prendre du temps pour moi. L’été est le meilleur moment pour apprécier et profiter pleinement des belles journées ensoleillées, des aliments frais du marché et des longs week-ends.

1. Une matinée toute en beauté
Pour bien commencer le week-end, demain matin je m’offre un traitement du visage chez mon esthéticienne préférée. Quoi de mieux qu’une matinée de détente dans un cadre paisible?

2. Essayer de nouvelles recettes
Cette semaine, ma collègue Sarah-Jane m’a fait découvrir le merveilleux blogue Sunday Suppers. J’ai d’emblée été charmée par les recettes si magnifiquement présentées et photographiées. Je vous suggère fortement de cliquer sur le lien pour découvrir ce blogue.

3. Créer un mur-galerie
Voilà un projet que je veux entreprendre depuis longtemps! J’ai tellement d’œuvres d’art, d’illustrations et de photographies que j’aimerais exposer au mur. Je veux me procurer un rail mural en bouleau chez IKEA pour créer une composition similaire. J’ai également une énorme collection de livres d’art et l’idée de les présenter dans un meuble de rangement bas me plaît beaucoup. Lisez nos conseils pour réaliser un mur-galerie réussi.

4. Une petite tasse chevronnée à faire soi-même
Qui n’aime pas le motif à chevrons? Pour agrémenter quelques-unes de mes tasses blanches, je planifie réaliser ce petit projet facile. Parfois, un petit rien fait toute la différence et apporte une jolie dose de style. Suffit d’y penser! Cliquez ici pour les instructions détaillées (en anglais). Retrouvez encore plus d’idées de projets dans notre Guide de projets de bricolage.

5. Un dimanche à la plage
Dimanche, ma journée sera vouée au farniente! J’aimerais profiter du soleil, de la plage et de mes amis. Finalement, pourquoi ne pas faire un feu de camp pour clore le week-end en beauté? Avec des guimauves et du chocolat… Mmmm!

Photos :
1. Laurenconrad.com
2. Sunday-suppers.com
3. Sunday-suppers.com
4. Socialsurvival.tumblr.com
5. Witandwhistle.com
6. Laurenconrad.com
7. couldihavethat.com

Les chaises qui me font craquer

25 Juillet 2014
Shopping

Je suis à la recherche de la chaise idéale pour mon coin-repas. J’aimerais redonner de la fraîcheur à cette pièce et je crois que remplacer les chaises serait la meilleure façon. Ma table de cuisine en pin de style victorien est une reproduction que ma mère a dessinée il y a plus de 25 ans et a faite fabriqué par un ébéniste. Je l’adore et je ne peux m’imaginer me défaire de cette table qui a toujours fait partie de mon quotidien depuis ma tendre enfance. Par contre, un look plus actuel serait plus que bienvenue pour agrémenter mon petit coin-repas.

Voici mes coups de cœur

Chaise 233P par Michael Thonet
Ce classique en bois courbé avec l’assise en cuir noir conçu par l’Autrichien Michael Thonet s’agencerait à ravir chez moi. De plus, cette chaise est vraiment confortable ce qui explique pourquoi on la retrouve dans plusieurs restaurants à travers le monde.

Chaise 214 par Michael Thonet
La chaise la plus iconique sur la planète est née à l’époque de l’industrialisation mettant l’accent sur la fonction, l’accessibilité et la production de masse. Encore aujourd’hui, elle fait sensation par sa forme sculpturale et son look intemporel. Perso, j’opterais pour la chaise noire à l’assise cannée.

Chaise China par Hans J. Wegner pour Fritz Hansen
Cette chaise changerait définitivement l’énergie de la pièce an ajoutant une touche de luxe sans pareil. Malheurement, son prix est hors de mon budget, mais elle reste toute aussi inspirante à mes yeux.

Chaise Elbow|CH20 par Hans J. Wegner pour Carl Hansen & Son
Pour créer le coin-repas parfait où il fait bon manger, boire et discuter, je choisirais possiblement cette chaise conçue par l’un de mes designers préférés Hans J. Wegner. J’adore sa forme soignée, son dossier bas et son fini mat. De plus, elle est empilable!

Chaise Model 62 par N.O. Møller pour J.L. Møllers
Le très huppé restaurant NOMA à Copenhagen au Denmark a choisi cette superbe chaise pour recevoir leurs invités dans leur salle à manger de style moderne rustique. Sa simplicité est séduisante et conviendrait à mon intérieur aux influences esthétiques des années 60.

Photos
1. Milos & cie
2. bloodandchampagne.com
3. Hive Modern
4. noma.dk

Loïc Bard à Tokyo

22 Juillet 2014
Voyager comme un designer

« L’eau prend toujours la forme du vase. » – Proverbe japonais

Si le design japonais est souvent associé à la croissance industrielle d’après-guerre, les arts décoratifs, eux, sont extrêmement plus anciens. À l’ère du Jōmon déjà (soit en pleine préhistoire!), les chasseurs-cueilleurs nippons furent parmi les premiers peuples au monde à faire de la poterie. Les premières céramiques décoratives remonteraient ainsi à environ 8000 ans avant notre ère.

Vase profond « à flammes ». 3000 à 2000 av. notre ère. Période de la préhistoire : Jomon (10 000 à 400 av. notre ère) © Collection du Musée national de Tokyo

Au fil des siècles, et malgré les influences extérieures, le Pays du Soleil Levant a su préserver une esthétique incomparable – ancrée dans la culture traditionnelle – tout en s’ouvrant à la modernité. Et si les produits de haute technologie japonais ont connu un énorme succès à l’exportation depuis les années 1960, ce sont surtout les savoir-faire ancestraux qui, de nos jours, attirent les créateurs en quête de sens ou d’authenticité.
 
Cloche en bronze ou dotaku. 1er- 3e siècle. Période de la préhistoire : Yayoi (300 av. notre ère à 300 de notre ère) © Collection du Musée national de Tokyo

L’artiste ébéniste Loïc Bard semble avoir une affinité naturelle avec le style nippon : pureté des lignes, simplicité des concepts, sensorialité des matières ou encore harmonie de l’ensemble. Il a d’ailleurs créé des lampes et des petits meubles qui s’inspirent de formes « organiques » qu’il avait découvertes lors d’un séjour au Japon. J’avais été touchée par ses créations en bois, empreintes d’une grande poésie lorsque nous avions fait son portrait pour le magazine (M&D octobre 2013).

Table Tokyo (petite) par Loïc Bard

Lampe Enu par Loïc Bard

Loïc nous fait découvrir son Tokyo…

Corinne Cécilia : Où aimez-vous loger?
Loïc Bard : Dans une auberge de jeunesse ou chez l’habitant : les Japonais sont très accueillants! Et au moins une nuit dans l’une des chambres de l’hôtel Claska meublées par des designers japonais.
 
CC: Où aimez-vous manger?
LC : À Tokyo, le choix de restaurant est vaste. Mais si on connaît un Tokyoïte, il saura vous emmener dans un de ces lieux cachés à l’arrière d’une cour d’immeuble, comme le restaurant Shirubei dans le quartier de Shibuya.

CC: Où aimez-vous prendre un verre?
LC : Au bar de l’hôtel Claska, un bon point de départ pour une journée de visites des meilleures adresses en décoration d’intérieur dans le quartier Meguro-ku. L’hôtel possède également une boutique d’objets design japonais.

CC: Où aimez-vous faire vos emplettes?
LC : Chez Tokyu Hand. Un très grand magasin où l’on trouve des matériaux pour l’artisanat, de l’outillage (pour un ébéniste, c’est un vrai bonheur, car les outils japonais sont les meilleurs!), du mobilier, des objets design... Bref on pourrait y passer une journée entière! Sinon les dimanches il y a des petits marchés aux puces dans certains quartiers et on y trouve des objets incroyables!

CC: Où aimez-vous flâner pour vous relaxer?
LC : Dans les jardins. Le jardin Kiyosumi en particulier et sinon le quartier de Shibuya pour son shopping.

CC: Avez-vous un ou plusieurs musées préférés?
LC : Dans le quartier de Roppongi, il y a mes 3 musées et galeries préférés de Tokyo : le National Art Center, Tokyo, le Mori Art Museum et l’espace galerie 21_21 Design Sight à l’architecture étonnante.

CC: Avez-vous une compagnie aérienne préférée?
LC : Japan Airlines.

CC: Vos meilleures adresses en décoration intérieure/design à Tokyo?
LC : Sur l’avenue Meguro-dori, dans le quartier Meguro-Ku, on trouve beaucoup de boutiques de mobilier japonais.

Événements conseillés : Les créateurs japonais fascinent les milieux créatifs du monde entier et font souvent l’objet d’expositions. Si vous vivez en Europe, découvrez le travail Takumi Nariyoshi, l’un des candidats au prix RADO STAR PRIZE, une récompense qui apporte de la visibilité à près de 80 designers émergents du monde entier. Ses projets seront exposés à now! le Off, aux Docks – Cité de la Mode et du Design, dans le cadre de Paris Design Week, du 6 au 13 septembre 2014.

Plafonnier Shensi, de Takumi Nariyoshi

Plus près de chez nous, ne manquez pas l’exposition L’objet japonais : Panorama du design contemporain au Japon qui sera présentée au Centre de design de l’UQAM du 20 novembre 2014 au 18 janvier 2015.

Photos :
1. © Collection du Musée national de Tokyo, via Pointe-à-Callière
2. © Collection du Musée national de Tokyo, via Pointe-à-Callière
3. Alexandre Gergely
4. Andy Long Hoang
5, 7. CLASKA
6. Shibuya Daikanyama, via JNTO
8. Meguro – Nakameguro 3, via JNTO
9. Kiyosumi Garden via l’Office National du Tourisme Japonais (Canada)
10, 11. National Art Center, Tokyo, via l’Office National du Tourisme Japonais (Canada)
12. Mori Art Museum
13. 21_21 Design Sight, via Masaya Yoshimura/Nacása & Partners Inc.
14. Meguro – Nakameguro 4, via JNTO
15, et 16. Plafonnier Shensi, de Takumi Nariyoshi © Takumi Nariyoshi

HomeSense dévoile sa nouvelle collection

18 Juillet 2014
Tendances & Nouvelles

Cette semaine a eu lieu la présentation de la collection automne-hiver 2014-2015 de HomeSense. La marque propose pour la prochaine saison des accessoires et des meubles aux lignes raffinées, aux couleurs saturées et aux motifs abstraits. La collection privilégie les textures naturelles ainsi que les mélanges de métaux, dont le cuivre et le laiton. Entre des lampes marbrées, des tapis colorés, des œuvres abstraites et des coussins tendance offerts dans tous les styles, dont rétro, art déco, industriel et classique, ce n’est pas le choix qui manque. Les objets présentés étaient regroupés en différents décors tous très bien stylés et inspirants. Voici ce que j’ai zieuté à l’événement.

Le canapé rose, la lampe au fini marbré, la table d’appoint aux poignées en laiton, les coussins aux motifs variés ne manquaient pas de personnalité.

Ajoutez éclat à votre décoration avec une table basse dorée qui brille comme un trésor inca. La sélection de tapis chez HomeSense est à couper le souffle. Regardez celui-là aux tons rosés.
 
Ce ravissant tapis injectera, certes, à votre décor contemporain une petite touche classique et chaleureuse.

Cette lanterne rose en lin texturé illuminera vos soirées romantiques.

Des œuvres abstraites bien encadrées embelliront vos murs en ajoutant raffinement aux intérieurs les plus sobres. Perso, mon coup de cœur de la collection!

Ces petits verres à motifs texturés insuffleront à vos tables un look champêtre.

Ce fauteuil orangé au piètement en bois apportera une riche touche colorée à votre décoration automnale. Et, ce panier tressé est aussi beau que pratique!

HomeSense propose également une large sélection d’épices, de fines herbes, d’huiles et de vinaigres pour vous aider à maximiser les saveurs de vos repas ou tout simplement offrir en cadeaux.

La collection automne-hiver 2014-2015 sera en magasins dans les prochaines semaines. Courez vite pour ne rien manquer!

Photos :
1 à 7. Valérie Morisset

Un séjour à Chicago

15 Juillet 2014
Décoration et design

Les longs week-ends sont parfaits pour des escapades. Chicago était sur ma liste depuis belle lurette et nous avons (enfin) décidé de troquer l’habituel New York pour la Windy City

Après un trajet en voiture, qui s’est avéré être beaucoup plus long que nous l’avions prévu (16 heures de route pour être précise), nous y avons finalement mis les pieds.

Chicago est une ville magnifique; une ville nouvelle qui, depuis la fin du 19e siècle, n’a pas lésiné sur l’urbanisme, la culture et l’architecture. Les grands noms comme Mies Van der Rohe et Frank Lloyd Wright ont signé plusieurs bâtiments, au grand bonheur des citoyens et des touristes, offrant un paysage qui fait aujourd’hui partie du patrimoine de la ville. Pendant près d’un siècle, Chicago a été le foyer de la modernité et l’occasion, pour les grands architectes du monde, de diffuser les différents courants modernistes et postmodernistes. Aujourd’hui, c’est plutôt l’originalité que l’ancienneté des édifices qui offrent à la ville sa personnalité.

Bornée par le lac Michigan et traversée par deux rivières, Chicago est l’heureux mélange entre la vie urbaine, la vie de quartier et… la plage!

Voici quelques clichés pris au cours de mon séjour.

Flamingo est le nom que l’artiste américain Alexander Calder a donné à son œuvre abstraite : une sculpture faite d’acier peint d’un rouge saturé. Juxtaposé à l’acier noir mat du Kluczynski Federal Building du célèbre Ludwig Mies Van der Rohe, le duo forme un contraste audacieux, mais fidèle au décor de la ville.

Un incontournable de tous séjours dans la ville de Chicago. Anish Kapoor est l’artiste qui signe cette sculpture qu’on surnomme The Bean (Le Haricot) en raison de sa forme. Située au cœur du Millenium Park, l’œuvre achevée en 2006 s’inspire du mercure liquide. Son revêtement extérieur poli déforme le panorama urbain et offre un jeu de proportions des plus intéressants.

Le Pavillon Jay Pritzer, conçu par l’architecte Frank Gehry, est une autre figure emblématique du Millenium Park, à l’image de son auteur. Sa vocation est celle d’un amphithéâtre offrant près de 4000 places assises et plus de 7000 places sur le terrain extérieur. La forme contemporaine est le résultat d’un assemblage de courbes en acier inoxydable favorisant entre autres l’acoustique lors d’évènements musicaux.

La rivière Chicago qui traverse la ville est ornée d’édifices signés des plus grands architectes du 20e siècle. Le duo d’immeubles en béton Marina City I et II, dont la forme ressemble à un épi de maïs, est le parfait exemple du contraste de l’architecture moderne et contemporain retrouvé un peu partout dans la ville.

La Deep Dish Pizza est à Chicago ce que la poutine est à Montréal. Inventée au début des années 1940, elle est devenue une tradition culinaire de la ville américaine. Giordano’s est l’un des plus populaires restaurants à la servir, ce, depuis bientôt 40 ans. Un repas plus savoureux qu’équilibré, mais bon, une fois n’est pas coutume…

Lake Point Tower est un gratte-ciel résidentiel situé en bordure du lac Michigan. Immeuble emblématique de Chicago, ces trois ailes curvilinéaires et son mur rideau en verre teinté sont les caractéristiques typiques d’un édifice construit à l’époque moderniste. Une icône du paysage urbain qui prouve une fois de plus que Chicago est une destination de choix pour tous les amoureux de design et d’architecture.

Photos :
1 à 6. Sarah-Jane Miville Deschênes

Fogo Island Inn

11 Juillet 2014
Décoration et design

Une auberge qui fait rêver à un rythme de vie serein et à un style de vie contemporain tout en intégrant les principes de durabilité écologique, le respect de la nature et de la culture locale. Les adeptes de la tranquillité seront tout à fait charmés par ce coin de pays bucolique tandis que les amoureux d’architecture et de design seront séduits par ce concept minimaliste fondé sur les talents contemporains des artisans de la région. Fogo Island Inn est situé sur l’île Fogo, au large de la côte nord-est de Terre-Neuve. Pour s’y rendre, il est conseillé d’atterrir à l’aéroport de Gander ou celle de St-John’s et de louer une voiture pour le trajet jusqu’à l’auberge.

Conçue par l’architecte Todd Saunders, un natif de la province établi actuellement en Norvège, l’auberge est construite principalement en bois avec de larges portions en porte-à-faux sur des pilotis en acier. Le concept architectural consiste en deux larges volumes rectangulaires qui se réunissent l’un à l’autre en un angle pour créer un jeu de volumétrie simple, mais intéressant et le tout valorisé d’une fenestration abondante. 

L’auberge comporte 29 chambres uniques agrémentées de détails, d’objets et de meubles qui ont été fabriqués ou tissés à la main par des artistes terre-neuviens. Elles sont également toutes dotées de fenêtres offrant des vues imprenables sur l’océan atlantique, et la plupart d’entre elles sont équipées d’un poêle à bois pour se garder au chaud pendant les mois d’hiver. Plusieurs objets décoratifs sont mis en valeur pour rajouter personnalités et charme aux chambres, tels des courtepointes confectionnées par la guilde de courtepointe locale, des tapis traditionnels réalisés au crochet et de jolis papiers peints inspirés par la faune, la flore et l’architecture de l’île.

Une immense salle à manger à couper le souffle accueille les invités pour des repas aux saveurs régionales préparés par le chef, Murray McDonald. On pourrait rester ici des heures afin d’admirer les nombreux icebergs au loin, les baleines ou simplement l’immensité des lieux.

Toujours en préservant l’esprit de la culture et de l’histoire de Terre-Neuve, on retrouve dans l’auberge une galerie d’art contemporain, une bibliothèque et un cinéma présentant des films en partenariat avec l’Office national du film du Canada.

Voilà, en somme, une belle initiative pour développer et promouvoir l’économique et la culture de l’île Fogo.

Photos :
1 à 6. Alex Fradkin for Fogo Island Inn
7. Paddy Barry for Fogo Island Inn