Jump to Navigation

Tendances & Nouvelles

Splendides baignoires

1 Mars 2012
Tendances & Nouvelles

Comment peut-on voler une baignoire? Lors du dernier événement de céramique et de salles de bains d'automne présenté en Italie par Cersaie , des escrocs ont réussi à voler le tout nouveau prototype Grandtour de Rapsel du kiosque de présentation. Créé par Carlo dal Bianco, la baignoire de porcelaine est ornée de fioritures, mais n'est pas dotée d'une cape magique! Comment des individus ont-ils pu dérober un objet aussi impressionnant? Je m'incline avec un retentissant « Bravo! ».

Bien que je n'approuve pas le geste, je ne condamne pas le désir. Qui ne rêve pas de grimper dans cette baignoire débordant de bulles? Mais la réalité saute au visage lorsqu'on essaie de se blottir dans notre minuscule bain, les genoux qui frissonnent à l'air libre et l'eau qui déborde au moindre mouvement. Qu'est-ce qui ne serait pas plus réconfortant qu'une incroyable et splendide baignoire?

Voici trois modèles que je ne volerais peut-être pas, mais que j'adopterais volontiers :

Chic industriel

La baignoire Vieques est un design de Patricia Urquiola pour Agape en 2008. Elle peut contenir jusqu'à 370 litres d'eau et peut recevoir un accessoire pour le dos en teck (oui mesdames!) et une tablette afin d'y placer les savons et lotions (et pourquoi pas le champagne!). J'aimerais bien qu'elle soit vendue avec la villa italienne, mais à cheval donné on ne regarde pas la bride!

Glam scandinave

Cela m'a tout pris pour ne pas grimper dans cette baignoire Organico au salle d’exposition Bisazza de SoHo en mai. Créée par la sensation espagnole Jaime Hayon, elle balance parfaitement les lignes scandinaves avec les pattes élégantes vintage. Une vraie pièce de maître.

Organique moderne

La fée Poucette était ma favorite lorsque j'étais petite. En toute logique, la baignoire Be est dans ma mire. Inspirée par la coquille d'une noix, sa forme arrondie et organique lui prête l'allure d'un cocon douillet comme la paume de mère Nature. Créé à Montréal par WetStyle, son design a été fait par nul autre que Patrick Messier.

Pour plus d'idées pour la salle de bain, visites notre guide Décoration et design de salle de bain.

Crédits pour photos :

1. Rapsel
2. Agape
3. Bisazza

4. WetStyle

La fleur artificielle : loin du kitsch

18 Janvier 2012
Tendances & Nouvelles

C'est le printemps chez Pottery Barn! On peut respirer un bon coup le parfum des (fausses) fleurs! Comme elles sont belles ces fleurs artificielles, c'est impressionnant! Elles sont désormais le dada des décorateurs qui ne s'en cachent pas. Voyez ces images de branches et de fleurs — si jolies. (J'ai pris ces photos avec l'application Hipstamatic de mon iPhone, ce qui donne un look sympa.)

Pottery Barn offrent des branches de cerisier blanc et rose ainsi que des fleurs de poire. Il est si facile de décorer avec des branches et elles font de si belles compositions.

Comme exemple d'emploi de branches en déco, voici une photo d'une édition d'avril 2009 sur laquelle j'ai travaillé avec Stacey Smithers. Nous avons patiemment attendu la floraison au beau milieu de l'hiver. Mais quel résultat!

Voici un autre exemple, non pas d'une branche en floraison, mais d'un indémodable avec autant d'impact. Michael Penney a stylé sa photo pour un numéro d'avril 2010.

Ces hydrangées et tulipes ont également été dénichées chez Pottery Barn, dans leur collection de verre recyclé. Il serait aisé de combiner en un bouquet des fleurs fraîches et artificielles.  Inventif et économique !

Ajoutez de jolis coussins brodés et un arrangement ou deux de fleurs artificielles et qui dira qu'il fait -14°C à l'extérieur? Du nouveau arrive en magasin et vaut le détour. Réchauffez votre intérieur et jetez un coup d'oeil!

Crédits pour photos :

1. Morgan Michener
2. House & Home Avril 2009, par Michael Graydon
3. House & Home Avril 2010, par Donna Griffith
4. Morgan Michener

La mode, un style de vie

4 Janvier 2012
Tendances & Nouvelles

Le design est à la portée de tous. Les grands couturiers signent maintenant des collections de prêt-à-porter ici et là. Dans les derniers mois, on a retrouvé des griffes telles que Versace chez H&M, Denis Gagnon chez Bedo et Marie St-Pierre chez Reitmans. C'est la folie des designers dans les rayons de nos boutiques favorites. Et on n’en demeure pas à l'industrie du vêtement. Depuis quelques années, les designers et stylistes de mode comblent leurs élans créatifs et concluent des partenariats ici et là. Ils produisent maintenant des objets, meubles et accessoires destinés à des fins résidentielles, leur conférant une élégance unique.

De ces produits, j'ai notamment retenu la collaboration du styliste Jason Wu auprès de Brizo, dans une luxueuse gamme de robinetterie et d'accessoires de salle de bain contemporaine d'un fini noir mat, qui sera lancée au printemps 2012. Qu'en dîtes-vous?

De la griffe Alexander McQueen, The Rug Company offre une sélection que j'affectionne beaucoup : des tapis et des coussins. Bien entendu, on y retrouve le motif de crâne mytique de McQuenn, décédé en 2010. Ci-dessus, un coussin au motif d'oiseaux-mouches et un tapis au style militaire.

En design intérieur, j'aime la couleur à la fois chaleureuse et exaltée de Missioni. Pour 2011, elle nous réservait les coloris que vous voyez ci-dessus. J'ai bien hâte de voir ce que la maison nous réserve pour 2012, pas vous?

Y a-t-il des designers qui ont créé des accessoires et des meubles déco qui vous plaisent ? J'ai bien hâte de savoir lesquels. Laissez-moi savoir en m'écrivant un petit commentaire en bas de ce billet.

Crédits pour photos :

1. Brizo
2. The Rug Company
3. Missioni Home

Art canadien

19 Décembre 2011
Tendances & Nouvelles

Un de mes artistes favoris est Christian McLeod. Je raffole de ses couleurs vives qui s'agencent à tant de lieux.

Il a ouvert les portes de son studio lors d'un événement samedi dernier, à Toronto.

Bot Walker, huile sur toile, 2003.

Playa Talamanca, huile sur toile, 2011.

Double You, huile sur toile, 2011.

The Peonies II, huile sur toile, 2011.

Voyez plus de ses oeuvres sur le site christianmcleod.com, ou dans ces galeries :

 

Crédits pour photos :

Christian McLeod

2012 : année du motif

17 Novembre 2011
Tendances & Nouvelles

J'adore les bonnes nouvelles, mais quoi de mieux que de les partager. Oyez, oyez! Le tout tendance Kate Spade a déclaré 2012 : année du motif. Hourra! Et en conséquence, de l'influence qu'à la mode sur la déco, découle une foule de papier peint géniaux et de produits sympas !

 

Après près de 20 ans de retraite temporaire, Broadhurst a fait un retour marqué en Amérique du Nord en 2004. La publication du livre en 2007 Florence Broadhurst: Her Secret & Extraordinary Lives a notamment donné le ton, explorant l'extraordinaire vie du designer jusqu'à son meurtre inexpliqué survenu en 1977. Aujourd'hui, ses motifs sont offerts sur textiles, papier peint, tapis, etc. Gwyneth Paltrow en a même employé sur la couverture d’House & Garden, son feu magazine (Voyez l'ottoman ci-dessus !).

Kate Spade a acquis douze (12) de ces motifs. Trois (3) ont fait fureur dans sa collection d'été : Japanese Floral (ci-dessus, sur les valises tenues par la directrice créative de Kate Spade Deborah Lloyd), et Flora, un motif géométrique.

Les autres styles, neuf (9), seront dévoilés en 2012, dans les collections mode et décor, incluant la vaisselle, la literie et la papeterie. Oh la-la!
Pour plus d'inspiration mode, voyez notre galerie de la passerelle à la déco.

 

Crédits pour photos :

1a, 3a, 3b, 4a. Kate Spade sur Facebook
1b. Florence Broadhurst: Her Secret & Extraordinary Lives (Chronicle Books, 2007)
2a. Olive & Joy blog
2b. Florence Broadhurst, Circles & Squares FBF-H31
4b, 5. Kate Spade, Behind the Curtain blog

Pas froid aux yeux

7 Novembre 2011
Tendances & Nouvelles

Quel type de lieu vaut un déplacement lors de vos voyages et de vos sorties ? Qu'est-ce qui accroche votre regard au passage ? Est-ce un endroit où l'expérience est unique et enrichissante, où le style est différent, où l'espace est attirant et grandiose ? Pour moi, je vous avoue, cela influence le choix de mes destinations urbaines. Et je ne suis pas la seule. Les créatifs du domaine touristique, de l'hôtellerie et de la restauration sont spécialistes en la matière. Une foule de destinations offrent des ambiances surprenantes ou tout simplement séduisantes afin de nous faire vivre une expérience totale, le temps d'un breuvage, d'un repas, d'une nuit ou d'un séjour.

Le 6 janvier prochain, Montréal s'offrira le charme polaire, un projet hors du commun ! Le Village des Neiges par Snow Village, s’implantera au parc Jean-Drapeau. L’utilisation de la neige et de la glace seront certes ses éléments de base, mais nous serons certainement surpris par tous ses angles : sa force structurale, ses jeux de lumière, sa texture, sa transparence et sa couleur. Y mettre le pied ? J'en meurs d'impatience (d'envie)!

Pour ceux qui voudront vivre dans des conditions extrêmes, il y aura l'hôtel, et pour les autres, on retrouvera : spas nordiques, un restaurant, un bar de deux cent cinquante places avec terrasse, un centre de conférence, une chapelle, un labyrinthe, des glissades et des igloos.

Vous rêvez de destinations originales et d'architecture et de design différent ? J'ai recueilli pour vous quelques idées :

En Finlande, on retrouve ces igloos futuristes amusants aux toits de verre. Rigolo !

Vous êtes mordu de la déco et rêvez secrètement la nuit d'amémagement et de design intérieur ? Alors, prenez l'avion destination Hôtel Pantone, la centrale des couleurs.

Pour les amants de Jules Verne, les gros budgets et les braves, à quelques lieux sous les mers se trouve le Poseidon, avec ses luxueuses chambres. Ça, c'est de l'ambiance !

Et si vous poussiez vraiment la limite de l'extrême ? Ces chambres d'un hôtel d'Autriche sont aménagées dans un style plutôt minimal dans d'anciens tuyaux d'égouts. Vous oseriez y faire la sieste ?

D'accord. On ne peut quand même pas se payer des luxes pareils et des aventures comme celles-là tous les jours. Cependant, on peut certainement s'en inspirer, ou y rêver !

Crédits pour photos :

1 et 2. Village des Neiges
3. Hotel Kakslauttanen & Igloo Village
4. Hotel Pantone

5. Das Park Hotel

Combiner les styles

2 Novembre 2011
Tendances & Nouvelles

Un de mes fabricants préférés de meubles est certainement Mitchell Gold + Bob Williams. Ils ont un catalogue en ligne accessible ici.

Voici ma pièce préférée du catalogue. À mon avis plusieurs éléments s'en distinguent dont leurs nouveaux sofas et chaises London recouverts de lin gris, la table à café de métal et de bois de la collection Graydon et cette oeuvre d'art ! Elle se nomme « Saturn's Rings ». C'est une oeuvre exclusive de Natural Curiosities. Elle sera, cependant, offert via les boutiques signatures Mitchell Gold + Bob Williams aux États-Unis et au Canada ainsi qu'au Canada chez Elte (par commande).

J'adore le mélange des styles et des genres — et voilà ce qu'on retrouve ici : un sofa classique, une table rustique et une oeuvre d'art très graphique. Je raffole de la couleur bleue des murs qui offre du contraste avec les draperies et le tableau idéal afin de mettre en valeur la toile.

Pour plus de style Mitchell Gold + Bob Williams, voyez ce vidéo (en anglais).

 

Crédits pour photo :

Mitchell Gold + Bob Williams

Le bois dans l'air du temps

19 Octobre 2011
Tendances & Nouvelles

À la fin du mois de septembre, j'ai profité du festival des couleurs pour aller me balader vers Mont-Tremblant. J'ai savouré le beau temps pour bifurquer vers la Foire des antiquaires et brocanteurs qui avait lieu au magnifique Domaine Saint-Bernard. À la Foire, j'ai découvert des petits trésors et ai rencontré de sympathiques exposants.

J'ai notamment serré la pince de Michel Gauthier, un artiste-récupérateur des Basses-Laurentides redonnant vie aux vieux objets et meubles rejetés en leur greffant du vieux bois plein d'histoire. J'ai eu bien du mal à résister devant ses pièces de matériaux trouvés, ses alliages de vieilles ferronneries et de quincailleries, de bois de grange et de meubles utilitaires.

D'un meuble fonctionnel récupéré, il crée un meuble contemporain, esthétiquement audacieux et résolument inoubliable. Comment résister à vous présenter ses oeuvres modestes et modernes ? Elles soulignent combien l'amour du bois et du patrimoine peut se marier et devenir le point de départ d'un projet décoratif.

Êtes-vous amateur d'objets et de meubles antiques ? En possédez-vous ? Ci-dessus, voici deux photos de meubles de la Foire des antiquaires et brocanteurs. Chacun a eu, dans le passé, son utilité propre. Mais peut-être pourrions-nous aujourd'hui leur donner une nouvelle vie en leur donnant une nouvelle fonction ? La huche à pain pourrait servir de banc et de rangement au vestibule de la maison. Le bureau d'écolier pourrait servir de console téléphonique... Qu'en pensez-vous ?

Aujourd'hui, les meubles anciens s'intègrent à la modernité de nos maisons. La récup’ est à la mode et s'oppose à la culture du jetable. Aujourd'hui, on relooke et on restaure. Pourquoi ne pas profiter de la durabilité du bois pour créer et jouer sur les couleurs, les formes et les contrastes ?

Crédits pour photos :

1 à 4. Katry Ann Beaudoin

Tout de blé

7 Octobre 2011
Tendances & Nouvelles

Tandis que Jeff Bridges remportait un Oscar pour son rôle dans True Grit, Rodarte faisait défiler ses modèles sur la passerelle, drapées de motifs de blé pour sa collection d'automne 2011.

Tiens donc, quelle coïncidence !

Avec l'Action de Grâce et le vent automnal qui souffle, j'ai été totalement inspirée. Ce symbole d'abondance et de respect pour mère Nature est un motif génial en déco, et ce, même si vous n'habitez pas la prairie ! C'est un superbe moyen d'introduire un soupçon à la fois doré et naturel dans la demeure.

Coco Chanel a introduit le motif de blé à sa populaire adresse du 31 rue Cambon, à Paris. Elle l'a employé comme base de table (gauche). Et devinez : j'ai déniché une table basse identique sur 1stdibs.com, bien qu'elle risque d'être relativement dispendieuse.

Cet item, probablement plus dans mon budget, est un chandelier du milieu du siècle offert sur Object of Beauty via Etsy.

Pour un investissement moindre et un élément décoratif temporaire, pourquoi ne pas simplement placer un bouquet de blé sur une table ?

Finalement, j'ai un oeil sur ce superbe bracelet d'Aurelie Biderman. Ne serait-il pas joli agencé aux robes de Rodarte ? Quoi ? J'ai le droit de rêver...!

Crédits pour photos :
1. Style.com, de Monica Feudi
2. Skimbaco Home et 1stdibs.com
3. Etsy
4. Maison & Demeure, octobre 2011, par Janet Kimber
5. Aurelie Biderman

Chiner avec Laurent Paquin

15 Septembre 2011
Tendances & Nouvelles

L'antiquité est un domaine d'amateur. Y'a pas à dire, dans ce monde, on trouve de réels passionnés. Je dirais même des obsessifs-compulsifs. Certains chassent les objets anciens comme de vrais pêcheurs, et gardent pour eux les bonnes adresses et les bons plans. D'autres se pavanent et racontent haut et fort l'histoire de leur dernière trouvaille. Certains exhibent fièrement leurs collections tandis que d'autres s'émerveillent à porte close.

Mais voilà qu'il y a les amateurs qui savent parler de leur passion, la mettre en valeur et la transmettre avec des anecdotes et des objets insoupçonnés. L'humoriste Laurent Paquin est l'un d'eux.

K-A B. On m'a dit que l'antiquité est l'un des rares sujets que vous traitez sérieusement. C'est vrai ?

L.P. Ha ! Ha ! Ha ! C'est un sujet qui m'intéresse vraiment.

K-A B. Comment vous est venue cette passion ?

L.P. De fil en aiguille. J'ai une vieille table de chevet de bois qui appartenait à ma mère, que j'affectionne vraiment. J'ai eu le goût d'avoir un nouveau meuble antique. Mon ami Ghyslain Dufresne des Chick N' Swell, qui en connait pas mal sur les antiquités, m'a guidé. Je me suis éventuellement mis à collectionner les vieux canards de chasse. Mon plus vieux date de 1915-1920.

K-A B. Quand j'ouvre la porte d'un antiquaire, j'ai la sensation de farfouiller dans une vieille malle dans laquelle je pourrais découvrir des merveilles.  Qu'avez-vous comme sensation quand vous entrez chez un antiquaire?

L.P. C'est un peu comme entrer dans la caverne d’Ali Baba. C'est anarchique, c'est intrigant, il faut fouiner pour trouver une pièce trippante et inusitée. Arrive un moment ou je suis frappé par certaines pièces. Parfois, ça prend du temps !  

K-A B. Sans vendre vos secrets, vous devez avoir des incontournables pour chiner malin, de bonnes adresses ?

L.P. Bien entendu, il y a Monsieur Bourguet dans le Vieux-Québec, la sommité, qui sera au Salon des Antiquités du Vieux-Montréal en octobre prochain. À Magog, Stéphane Gagnon, le fondateur du salon, dirige La Belle Gueule de Bois. Des antiquaires, y en a tellement ! Quand je passe devant un antiquaire, il m'est difficile de ne pas arrêter. 

K-A B. Vous avez dû rencontrer de curieux objets ou faire d'étranges découvertes depuis les débuts ?

L.P. Un objet inusité qui a attiré mon attention : un moule à cuillères en métal. J'aime à penser qu'historiquement, quelqu'un avait comme métier de couler des cuillères lorsque'elles étaient usées. Qu'il faisait fondre nos vieilles cuillères pour en faire des neuves.

K-A B. Si vous déménagiez sur une île déserte et ne pouviez apporter qu'une de vos antiquités ?

L.P. J'apporterais ma vieille armoire restaurée datant de la fin 1700. 

Speed dating d'antiquités 

Des quelques pièces qu'il a dénichées parmi celles présentées sur le site web de l'événement SAVDM, Laurent Paquin nous refile ses premières impressions, en quelques mots.

L.P. « La photo : un beau domaine de collection ! »

L.P. « Un coffre extraordinaire ! Le genre de coffre que j'espère trouver chez quelqu'un qui n'en connait pas sa valeur ! »

L.P. « Jamais vu un canard en métal. Très particulier. Bizarre même. Intéressant ! "

L.P. « Une toile d'Albert Rousseau ! Un de mes peintres préférés. Peut-être que je le verrai "en personne" au Salon ! »

Cette année, Laurent Paquin démontre encore une fois sa passion pour les antiquités en s'associant au Salon d'Antiquités du Vieux-Montréal. Présenté pour sa troisième édition du 14 au 16 octobre 2011 au Marché Bonsecours, cet important événement du genre au Canada réunira plus d'une vingtaine d'antiquaires canadiens de renom dont La Belle Gueule de Bois, Gérard Bourguet Antiquités, L'Affichiste, Les Antiquités Bolduc, Jill Marvin, Cynthia Findley, Peter E. Baker et Smith's Creek.

 

Crédits pour images :

1 à 4. Salon d'Antiquités du Vieux-Montréal